Journaux - Ma Revue de presse - Infos de Dernière minute
Actualités et plus Autres flux
NASA Breaking News
Three space travelers, including NASA astronaut Mark Vande Hei, are poised to launch Friday, April 9, from the Baikonur Cosmodrome in Kazakhstan to the International Space Station.

Revue de presse: Journaux

Mis à jour à 20:05:51.

La Russie affiche ses nouvelles ambitions dans l’espace

L’agence spatiale russe a annoncé le prochain voyage d’un milliardaire japonais vers l’ISS et le tournage du « premier film de fiction dans l’espace ».

   il y a 1 heure:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Le père du meurtrier présumé des Cévennes l'appelle à se rendre

FUITE - “J’ai la garantie qu’il n’y aura pas feu si tu te rends maintenant, mon fils fais-moi confiance”. Dans un message audio transmis via la gendarmerie, le père du meurtrier présumé des Cévennes en fuite depuis 48 heures, l’a appelé ce jeudi 13 mai à se rendre.“Valentin, c’est papa, je t’aime, on t’aime”, a lancé Frédéric Marcone, dans un message à l’homme de 29 ans, auteur présumé du double meurtre dans une scierie du massif des Cévennes mardi 11 mai.“Iroise est magnifique, elle a dormi dans mes bras pendant deux heures, elle a besoin de toi, de son papa, Blandine a besoin de toi, elle est forte, elle a besoin de toi”, dit le père dans ce vibrant message, en référence à la fille et à l’épouse de Valentin Marcone."J'ai la garantie qu'il n'y aura pas feu si tu te rends maintenant": le père du meurtrier des Cévennes adresse un message à son fils pic.twitter.com/TTZiIzmCSh— BFMTV (@BFMTV) May 13, 2021300 gendarmes déployésL’homme est en fuite depuis deux jours dans la forêt, accusé d’avoir abattu son patron et un de ses collègues dans la scierie du village des Plantiers, dans le Gard, où il était employé, peu après être arrivé au travail.“Nous avons tous besoin de toi”, ajoute le père, avant de conclure d’un “Je t’aime, nous sommes tous avec toi, bisous, papa”, la voix tremblante.Depuis 48 heures, près de 300 gendarmes sont déployés dans cette région escarpée et peu habitée, assistés de huit hélicoptères et d’équipes cynophiles, pour tenter de débusquer le fugitif, a priori armé d’une arme de poing et d’un fusil de précision d’une portée potentielle de 300 mètres.Appel à témoins des gendarmes pour tenter de débusquer le fugitif lourdement armé qui se cache dans la forêt cévenole depuis 48 heures, après avoir abattu son patron et un de ses collègues dans la scierie à Plantiers où il était employé #Gendarmerie#Cevennespic.twitter.com/vGaGx3KnLn— Nils Wilcke (@paul_denton) May 13, 2021Dès mercredi 12 mai, le procureur de Nîmes, Eric Maurel, chargé du dossier après le procureur d’Alès, avait appelé le fuyard à se rendre en l’appelant à “revenir à la raison”. À voir également sur Le HuffPost: Les religieux français séquestrés en Haïti racontent leur calvaire pendant 20 joursLIRE AUSSIUn village des Cévennes bouclé pour rechercher un homme qui a tué deux de ses collèguesLes plats du chef mis en cause pour ses dîners clandestins valent le détour(nement)

Loterie : dans l’Ohio, se faire vacciner peut rapporter un million de dollars

Afin d’encourager la population de son État à se faire vacciner, le gouverneur de l’Ohio a organisé une loterie qui récompensera avec 1 million de dollars chacun, cinq personnes ayant accepté de se faire “piquer”. ;

   il y a 10 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

Aux États-Unis, des files immenses devant les stations-services à cause d'une pénurie d'essence

ÉTATS-UNIS - Ruée vers l’or noir. Mercredi 12 mai, en Floride, 73% des stations de la région de Pensacola étaient à court d’essence, selon Patrick De Haan, du site spécialisé dans le suivi des prix de l’essence GasBuddy. Dans tout l’État de Caroline du Nord, près d’une station d’essence sur trois est à sec, et 6 sur 10 à Atlanta, capitale de la Géorgie. L’essence commençait aussi à se faire rare en Virginie et même à Washington, où 10% des stations en étaient dépourvues, selon la même source. Ils sont plusieurs États à avoir déclaré l’état d’urgence, renforçant l’affolement des consommateurs qui se sont pressés dans les stations-service, bidons à la main provoquant des files d’attente gigantesques de voitures, comme vous pouvez le voir en Virginie dans notre vidéo ci-dessous.Ne remplissez pas de sacs plastiques avec de l’essence...Pour atténuer les perturbations, les autorités américaines avaient autorisé dès dimanche soir les chauffeurs routiers transportant des produits raffinés à travailler plus longtemps. Et l’agence de protection des consommateurs a lancé un avertissement: “ne remplissez pas des sacs plastiques avec de l’essence. Oui, cela peut paraître évident. Mais quand les gens sont désespérés, ils ne réfléchissent pas correctement”, dans un tweet assorti d’une image d’explosion violente. “Avec les déclarations d’état d’urgence, la perception du public est que la pénurie est grave et qu’il faut aller faire le plein”, a commenté Andy Lipow, président du cabinet de consultants de Lipow Oil Associates.Du coup, “la demande d’essence est deux à trois fois plus forte qu’à l’ordinaire, ce qui aggrave la situation”.Cyberattaque(s) C’est une demande de rançon qui a semé la panique parmi les consommateurs. Le groupe Colonial Pipeline chargé de l’acheminement de l’essence dans une grande partie de l’Est américain a été la cible d’un piratage cinq jours plus tôt conduisant à la fermeture de son oléoduc.Le géant avait annoncé mercredi avoir “amorcé” le redémarrage des opérations de son système, mais il faudra cependant “plusieurs jours” avant un retour à la normale de ce réseau qui transporte 45% de l’essence, du diesel et du kérosène américains depuis les raffineries du Golfe du Mexique vers la côte est américaine.Selon la police fédérale américaine, cette cyberattaque qui a utilisé un rançongiciel, ou “ransomware”, a été menée par le groupe criminel DarkSide. Le même jour que le redémarrage de l’oléoduc de Colonial Pipeline, Joe Biden a signé un décret pour améliorer la cybersécurité aux États-Unis, après deux autres cyberattaques majeures. Avant ce dernier piratage, celui du logiciel de l’entreprise texane SolarWinds en décembre dernier avait déjà secoué le gouvernement américain et la sécurité de grandes entreprises. La Maison Blanche accuse la Russie d’en être responsable.Plus récemment, le piratage de la messagerie de Microsoft, attribué à un groupe de hackers chinois soutenus par Pékin, a affecté au moins 30.000 organisations américaines, y compris des entreprises, des villes et collectivités locales.À voir également sur Le HuffPost: En Californie, ce candidat républicain fait campagne avec un ours:LIRE AUSSI:Ellen DeGeneres arrête son célèbre talk showNouvelle réunion vendredi à l'ONU sur les affrontements entre Israël et le Hamas, après deux échecs

Cévennes : un appel à témoins lancé pour retrouver le suspect du double meurtre

Un employé d’une scierie du village des Plantiers, dans le Gard, est suspecté d’avoir abattu son patron et l’un de ses collègues mardi matin sur son lieu de travail.

   il y a 7 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Une mystérieuse maladie mortelle frappe une province canadienne

La province du Nouveau-Brunswick, dans l’est du Canada, est aux prises avec un syndrome neurologique inconnu, qui a fait jusqu’ici six victimes, parmi des dizaines de personnes atteintes. Des médecins tentent d’en percer le mystère.

   il y a 4 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

Cévennes: Valentin Marcone, le tireur présumé, recherché via un appel à témoins

FAITS DIVERS - Un appel à témoins a été lancé ce jeudi 13 mai pour retrouver l’homme qui a tué son patron et un collègue dans un village du Gard, près des Cévennes avant de prendre la fuite. Quarante-huit heures après les faits, l’homme, identifié comme Valentin Marcone est toujours dans la nature, malgré un important dispositif policier déployé pour une traque dans la forêt cévenole. Sur Twitter, la gendarmerie de l’Hérault a partagé sa photo, ainsi qu’une brève description: “sportif, de corpulence moyenne, il mesure 1m70 et es porteur de lunettes”. Lors de sa disparition, il était vêtu d’un treillis vert et d’une veste de camouflage à capuche.#AppelATemoins@procureurNimes Valentin MARCONE,suspecté du double homicide du village des Plantiers (30) a pris la fuite. Si vous l’avez vu ou si vous avez desinfo le concernant, ☎️ gendarmerie du Gard au 04 66 38 67 22. Vous ne devez en aucun cas intervenir vous-mêmes. pic.twitter.com/GfqVxrCJia— Gendarmerie de l'Hérault (@Gendarmerie_034) May 13, 2021“Susceptible d’être porteur d’une arme de poing (celle avec laquelle il aurait tué ses deux collègues de plusieurs balles dans la tête mardi matin, NDLR) et d’une carabine de précision, il est considéré comme dangereux”, insiste la gendarmerie, en appelant les éventuels témoins qui pourraient le croiser dans sa fuite à n’intervenir “en aucun cas” eux-mêmes mais à contacter les enquêteurs au 04.66.38.67.22.“L’hypothèse désormais c’est qu’il aurait pu prendre la fuite plus loin, au delà du périmètre de 15 km2 que nous fouillons depuis le départ”, a expliqué à l’AFP la porte-parole de la gendarmerie en Occitanie.Un profil complexeMardi matin, vers 8h, le jeune homme est arrivé à la scierie du village spécialisée dans le bois de châtaignier où il était employé depuis un an environ et où il était visiblement en conflit pour des problèmes d’horaires de travail. Il ne dit pas bonjour à son patron qui le lui fait remarquer, selon les éléments fournis par les procureurs d’Alès et de Nîmes ―ce dernier a repris l’enquête ouverte pour “assassinats”.Il a alors tiré dans la tête de son patron, mort sur le coup, puis dans la tête d’un collègue qui s’était interposé. Un deuxième collègue a assisté à la scène et pu donner l’alerte aux secours.Le suspect, au profil complexe, est un adepte de la chasse et du tir sportif aurait aimé être tireur d’élite dans l’armée, a décrit le procureur. Il est “déterminé” et “connaît parfaitement” le terrain, selon les déclarations de la police. Au lendemain des faits, le procureur avait invité le suspect, “peut-être en mesure de l’entendre”, à “revenir à la raison, à déposer les armes, et à venir s’expliquer sur son passage à l’acte dans le cadre d’une reddition pacifique”. À voir également sur Le HuffPost: Les religieux français séquestrés en Haïti racontent leur calvaire pendant 20 jours





· · ·