Journaux - Ma Revue de presse - Infos de Dernière minute
Actualités et plus Autres flux

Revue de presse: Journaux

Mis à jour à 11:03:21.

Pour accélérer la vaccination, la HAS veut plus impliquer les pharmaciens

Comment accélérer la campagne de vaccination ? Pour la Haute autorité de la santé (HAS), tous les vaccins contre le Covid-19 doivent pouvoir être  administrés par les pharmaciens, les infirmiers et les sages-femmes, en plus des médecins.Jusqu’à présent, la HAS estimait que seul le vaccin d’AstraZeneca pouvait être injecté par les pharmaciens et les sages-femmes, et pas les deux autres disponibles en France, ceux de Pfizer/BioNTech et Moderna.L’extension des compétences de tous ces professionnels de santé “est un levier d’accélération de la campagne” de vaccination, a souligné la présidente de la HAS, Dominique Le Guludec, lors d’une conférence de presse en ligne. L’objectif est de “diversifier le profil des vaccinateurs, de multiplier les lieux de vaccination et, in fine, de simplifier cette vaccination”, a-t-elle poursuivi, en estimant que “la vaccination par les pharmaciens va pouvoir fluidifier et accélérer le processus de vaccination”.Une fois formulés, les avis de la HAS doivent ensuite être approuvés par le gouvernement pour entrer en vigueur.Nouvelle étape dans la campagne de vaccinationOutre l’administration des vaccins, la HAS préconise aussi d’étendre les compétences des différents professionnels de santé pour leur prescription.Elle recommande ainsi que les pharmaciens puissent prescrire tous les vaccins  contre le Covid-19, sauf aux femmes enceintes et aux personnes atteintes d’un problème sanguin appelé trouble de l’hémostase.De plus, elle conseille que les sages-femmes puissent aussi prescrire les vaccins aux femmes, “en particulier les femmes enceintes”.Pour l’instant, les vaccinations contre le Covid ont essentiellement lieu dans les hôpitaux et les centres de vaccination.Une nouvelle étape de la campagne s’est toutefois ouverte jeudi 25 février avec la possibilité pour les médecins de ville et médecins du travail d’injecter le vaccin d’AstraZeneca aux personnes de 50 à 64 ans atteintes de comorbidités.À voir également sur Le HuffPost: En Bretagne, un “vaccimobile” contre le Covid-19 pour les personnes âgées isoléesLIRE AUSSIVéran annonce que les personnes qui ont eu le Covid peuvent ne recevoir qu'une doseCe qu'il faut savoir sur le vaccin de Johnson & Johnson contre le Covid-19

Des problèmes d'audition pour une personne sur quatre en 2050, selon l'OMS

SANTÉ - Près de 2,5 milliards de personnes dans le monde, soit une personne sur quatre, souffriront de problèmes d’audition en 2050, selon un rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publié mardi 2 mars. Il souligne “la nécessité d’intensifier rapidement la prévention et le traitement de la perte auditive”.“Au moins 700 millions de ces personnes devront avoir accès aux soins de l’oreille et de l’ouïe et aux autres services de rééducation”, prévient l’OMS dans un communiqué. Le premier rempart: la vaccination“Chez les enfants, près de 60% des pertes auditives peuvent être évitées grâce à la vaccination contre la rubéole et la méningite, l’amélioration des soins maternels et néonatals ou le dépistage et la prise en charge précoces de l’otite moyenne”, indique ce premier rapport mondial de l’Organisation sur l’audition. Chez l’adulte, se protéger du bruit, surveiller les médicaments nocifs pour l’oreille et adopter une bonne hygiène sont recommandés pour éviter les pertes auditives.“Une perte auditive non traitée peut avoir un impact dévastateur sur la capacité des personnes à communiquer, à étudier et à gagner leur vie. Elle peut également avoir un impact sur leur santé mentale et sur leur capacité à entretenir des relations”, alerte Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.Selon le rapport, le manque d’informations claires sur ces troubles et la stigmatisation de ceux qui en souffrent “limitent souvent l’accès aux soins”.  Manque d’ORLL’organisation insiste sur la nécessité de mettre en place des dépistages ”à des moments stratégiques de la vie” et rappelle que la plupart des maladies de l’oreille peuvent guérir avec un traitement médical ou chirurgical. Et si la perte auditive est irréversible, la rééducation, les appareils auditifs et les implants cochléaires restent “efficaces”.Si le rapport met en évidence un manque cruel d’ORL et d’audiologues dans les pays à faible revenu, elle note également une “répartition inégale” des spécialistes dans ceux qui en sont bien pourvus.L’OMS invite donc les États à élargir l’accès aux services de soins de l’oreille et de l’audition. Un investissement rentable puisque “les gouvernements peuvent espérer un retour sur investissement de près de 16 dollars pour chaque dollar investi”, note l’organisation.A voir également sur Le HuffPost: Des chefs étoilés offrent des repas à des étudiants de ColmarLire aussi..."Je suis malentendant et accro à mon téléphone""Je suis sourde et à l'hôpital, j'ai eu très peur de ne pas pouvoir me faire comprendre à cause du port du masque"

La série Netflix "Ginny & Georgia" épinglée par Taylor Swift

SEXISME - Une réplique qui ne passe pas. Ce lundi 1er mars, la chanteuse américaine Taylor Swift a pris la plume, sur Twitter, pour manifester son mécontentement à l’égard d’un passage de la série “Ginny & Georgia”, récemment mise en ligne sur Netflix.En cause, un commentaire qu’elle a qualifié de “profondément sexiste” à son encontre, prononcé par l’héroïne à sa mère. “Qu’est-ce que ça peut te faire? Tu enchaînes les mecs plus vite que Taylor Swift”, lui dit-elle.“Hey ‘Ginny & Georgia’, 2010 a appelé et elle aimerait récupérer ses blagues paresseuses et profondément sexistes, a écrit, non sans sarcasme, l’interprète de ‘Shake It Off’ sur le réseau social. Et si on arrêtait de dévaloriser les femmes qui travaillent dur en qualifiant ces conneries de drôles. Et puis, Netflix, après ’Miss Americana′, ces atours ne te vont pas.”Hey Ginny & Georgia, 2010 called and it wants its lazy, deeply sexist joke back. How about we stop degrading hard working women by defining this horse shit as FuNnY. Also, @netflix after Miss Americana this outfit doesn’t look cute on you 💔 Happy Women’s History Month I guess pic.twitter.com/2X0jEOXIWp— Taylor Swift (@taylorswift13) March 1, 2021Dans “Miss Americana”, un documentaire produit par le géant du streaming en 2020, Taylor Swift s’est livrée comme jamais sur le sexisme dont elle est victime depuis le début de sa carrière. “Joyeux mois de l’histoire des femmes, j’imagine”, conclut-elle son message, “aimé” plus de 600.000 fois en moins de 24h.“Trouvez-moi un moment où on a dit ça d’un artiste masculin”Un point de vue qu’elle avait déjà partagé dans une interview pour le magazine Vogue, donnée en 2019. ”Ça va cinq minutes d’infantiliser une fille en lui disant ‘Comme c’est mignon qu’elle ait du succès avec ses chansons’, avait-elle déclaré. [...] À partir du moment où j’ai commencé à remplir des stades et à ressembler à une femme, ça n’était plus aussi cool.”Selon elle, l’attitude des gens a changé au moment où ses morceaux “I Knew You Were Trouble” et “We Are Never Ever Getting Back Together” ont fait un carton. Une époque au cours de laquelle on lui a reproché de ne faire que des chansons sur ses ex-petits amis.Des critiques qui, d’après Taylor Swift, n’auraient jamais été faites à des hommes. “Les gens ont fait comme si c’était une arme que j’utilisais. Comme un mauvais tour bon marché. ‘Fais attention, mon frère, elle va écrire une chanson sur toi. Ne t’approche pas d’elle.’ Tout d’abord, ce n’est pas comme ça que ça marche. Deuxièmement, trouvez-moi un moment où on a dit ça d’un artiste masculin”, a-t-elle dénoncé. “Personne ne dit ça d’Ed Sheeran ou de Bruno Mars. Ils écrivent pourtant sur leurs ex, leurs petites amies, leur vie amoureuse, et personne ne sort un drapeau rouge pour autant”, avait-elle commenté au micro de la radio australienne 2DayFM. Et ce, dés 2014.À voir également sur Le HuffPost: La nouvelle bande-annonce de “Cats” n’a pas calmé les moqueriesLIRE AUSSI...Faute de pouvoir négocier, Taylor Swift voit son catalogue vendu à nouveauAccusée d'avoir plagié une entrepreneuse afro-américaine, Taylor Swift rétropédale

   Derniere heure:
Le Huffington Post

Pour aider aux tests salivaires dans les écoles, 1700 étudiants vont être recrutés

TESTS - C’est une aide supplémentaire. Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé mardi sur France inter le recrutement de 1.700 étudiants pour aider les personnels médicaux à effectuer les tests salivaires, qui doivent être déployés massivement dans les écoles.“Nous allons recruter 1.700 médiateurs, qui vont être des étudiants en médecine, en pharmacie, ou dans d’autres domaines, pour aider les personnels mobilisés à la réalisation de ces tests”, a déclaré Jean-Michel Blanquer. Le ministre de l’Education nationale a précisé que ces étudiants seront “payés” pour aider à la réalisation des tests salivaires “entre maintenant et la fin du mois de juin”.#Tests#Salivaires - @jmblanquer annonce, à partir d’aujourd’hui, le #recrutement de "1.700 médiateurs (étudiants en médecine, en pharmacie ou dans d’autres domaines) de façon à appuyer les personnels mobilisés" #le79Interpic.twitter.com/JEpQLoXuOH— France Inter (@franceinter) March 2, 2021300.000 tests par semaineCes tests seront réalisés par des “personnels de santé” et non par des enseignants, a-t-il réaffirmé, alors que ces derniers craignaient d’être mis à contribution.Le ministre estime que la France a les moyens logistiques d’arriver vers la mi-mars à l’objectif de 300.000 tests par semaine pour l’ensemble de la France.À voir également sur Le HuffPost: Covid-19: Dans cette école privée américaine, les enfants réalisent eux-mêmes les testsLIRE AUSSIÀ cause du coronavirus, les enfants ont perdu en moyenne un tiers de leur année scolaireBlanquer promet que les enseignants ne feront pas de tests salivaires à l'école

Angelina Jolie vend une toile de Churchill à plus de 8 millions d'euros

ENCHÈRES - Le plus célèbre des tableaux peints par l’ancien premier ministre britannique de Winston Churchill (1874-1965) et appartenant à Angelina Jolie a été adjugé ce lundi 1er mars à Londres. Ce dernier a été vendu pour 7 millions de livres sterling, soit 8,1 millions d’euros, par la maison de ventes Christie’s.“La tour de la mosquée Koutoubia” de Marrakech, tableau peint en 1943 à l’occasion d’une visite officielle du chef du gouvernement au Maroc pendant la Seconde Guerre mondiale, a ainsi pulvérisé les estimations (de 1,7 à 2,8 millions d’euros). Avec les frais, le montant de la vente s’élève à 8,285 millions de livres (près de 9,6 millions d’euros), a tweeté la maison Christie’s.#AuctionUpdate A new #WorldAuctionRecord for Sir Winston Churchill with 'Tower of the Koutoubia Mosque' (1943) selling for £8,285,000. This is the only painting created by Churchill during the Second World War: https://t.co/JCBvGaFShWpic.twitter.com/iZMumvmwp2— Christie's (@ChristiesInc) March 1, 2021L’huile sur toile mise en vente par l’actrice américaine Angelina Jolie est considérée “comme le tableau le plus important de Sir Winston Churchill” en raison de son “imbrication dans l’histoire du XXe siècle”, a souligné l’historien d’art britannique Barry Phipps dans le catalogue.Ce paysage simple et sans fioritures représente le minaret, symbole de puissance de la dynastie Almohade (12e siècle), enlacé par les remparts de l’ancienne ville et adossé aux montagnes enneigées.Plusieurs propriétairesChurchill l’avait à l’époque offert à Roosevelt, le président des Etats-Unis. Vendu par un des fils Roosevelt dans les années 1950, le tableau change plusieurs fois de mains, avant d’atterrir en 2011 dans la collection du couple hollywoodien Angelina Jolie et Brad Pitt.Winston Churchill a commencé à peindre sur le tard, quand il avait 40 ans. Celui qui aimait fuir les orages politiques et la grisaille londonienne avait découvert la lumière de la cité ocre de Marrakech dans les années 1930, à l’époque du protectorat français, et y effectua au total six voyages en 23 ans.Une photographie de presse d’époque montre Roosevelt et Churchill admirer ensemble depuis la villa Taylor le coucher de soleil sur le panorama qui inspirera le tableau. Lors de la même vente, deux autres tableaux de Churchill ont fait s’envoler les enchères: un paysage de Marrakech adjugé 1,55 million de livres (1,8 million d’euros) -  1,8 million de livres avec les frais, soit 2,18 million d’euros - alors qu’il était estimé entre 300.000 et 500.000 livres et une vue de la cathédrale Saint-Paul de Londres estimée entre 200.000 et 300.000 livres sterling, adjugée 880.000 livres (1,2 million d’euros). À voir également sur Le HuffPost : Le Prince Harry révèle la triste raison pour laquelle il a quitté le Royaume-Uni LIRE AUSSI:La chanteuse et actrice Andra Day devient la deuxième femme noire à remporter ce Golden GlobeUn ex-entraîneur américain de gym s'est suicidé après son inculpation pour agressions sexuelles

Covid-19 : les pharmaciens autorisés à vacciner plus vite que prévu ?

Le décret autorisant les pharmaciens à vacciner contre le Covid-19 n’est pas attendu avant la mi-mars, pour l’instant.

   Derniere heure:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Une aide insuffisante pour le Yémen, au bord d’une famine généralisée

Seuls 1,7 milliard de dollars ont été récoltés, sur les 3,85 milliards espérés par les Nations unies, lors de la conférence internationale des donateurs, le 1er mars.

   Derniere heure:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Bienvenue à Magyardombegyház, village hongrois 100 % vacciné

La Hongrie dépasse les seize mille décès résultant du coronavirus et affronte une troisième vague. Mais, les habitants de Magyardombegyház, près de la frontière roumaine, sont tous déjà vaccinés et se sentent libérés de l’épidémie, relate le tabloïd Blikk.

   il y a 1 heure:
Courrier international - Actualités France et Monde

Brexit : les exportations de l’Allemagne vers le Royaume-Uni en chute libre !

Les exportations de l'Allemagne vers le Royaume-Uni ont fondu de 30% sur un an, du fait de la fin de la période de transition post-Brexit !

   il y a 1 heure:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Hyundai Bayon : un nouveau SUV rival des Peugeot 2008 et Renault Captur

La famille des SUV s’agrandit chez Hyundai avec l’arrivée du Bayon, un petit crossover qui viendra se frotter aux Peugeot 2008 et Renault Captur dès le mois de juin.

   il y a 1 heure:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Malgré le Covid-19, cette compagnie de danse au Japon a trouvé un moyen de se produire

COVID-19 - Mobilité et adaptabilité ont été les maîtres-mots. Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo ci-dessus, une compagnie de danse japonaise utilise un style de performance innovant pour promouvoir la distanciation sociale imposée face au Covid-19 et continuer à se produire.Le public est assis dans des cabines séparées et regarde une production avant-gardiste à travers des fentes aux lettres et des judas. Le Moonlight Mobile Theatre, dans la ville de Nagoya, utilise une scène de forme circulaire et des cabines ventilées entourent la zone de représentation. Curiosité et imagination du public“Les boîtes aux lettres et les judas engagent la curiosité et l’imagination du public, les forçant à se concentrer sur ce qui se passe sur scène”, explique Nobuyoshi Asai, directeur artistique et chorégraphe du théâtre, à l’agence de presse Reuters.La société d’Asai a proposé ce concept l’année dernière après avoir dû annuler la plupart de ses représentations en raison de la pandémie de coronavirus. Elle a organisé une douzaine de spectacles à guichets fermés depuis décembre. De futures productions sont prévues sur le même mode de fonctionnement.30 personnes au maximumLe système n’est toutefois pas très pratique. Selon le directeur artistique, la configuration actuelle nécessite deux fois plus de personnel pour désinfecter la salle et ne peut accueillir qu’un maximum de 30 spetacteurs par représentation, une portion réduite du public habituel.Bien que l’entreprise soit partiellement financée par des subventions du gouvernement et d’autres organisations, le théâtre admet que ses activités actuelles ne sont pas viables pour le moment. Pourtant, Nobuyoshi Asai estime important de continuer à mettre en scène les spectacles. “Si nous ne le faisons pas, les artistes perdront des places pour danser et jouer. Nous voulons proposer cela comme un modèle qui puisse ramener le public”, espère-t-il, coûte que coûte.À voir également sur Le HuffPost: Pour cette compagnie de théâtre en temps de Covid, c’est le système DLIRE AUSSI:Marina Foïs préfèrerait que Roselyne Bachelot assume son choix de fermer la cultureLes combines des studios de production pour influencer les nominations aux Golden Globes

La terreur invisible des armes chimiques nous affecte tous

Sept ans et demi après les attaques chimiques sur les villes syriennes d’Adra, Douma et Ghouta, en août 2013, une plainte pénale a été déposée auprès du doyen des juges d’instruction de Paris.

En psychiatrie, on attache et on isole, faute de personnel

Dans un récent courrier au ministère de la Santé, la contrôleuse générale des lieux de privation et de liberté exhortait une nouvelle fois à ce que soient revues les pratiques françaises en matière d’isolement et de contention dans les services de psychiatrie. Pour le Conseil constitutionnel, un juge des libertés devrait être impliqué.

Une plainte pour « crimes contre l’humanité et crimes de guerre » déposée en France après des attaques chimiques en Syrie

C’est la première fois qu’une procédure vise le régime de Bachar Al-Assad en France pour l’utilisation d’armes chimiques.

Une élue écologiste et la haine en ligne ordinaire en Autriche

Une longue procédure judiciaire engagée par Sigrid Maurer, devenue présidente du groupe des Verts au Parlement, rappelle la difficulté à faire supprimer les messages haineux.

   il y a 3 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Covid-19 : 1 700 médiateurs recrutés pour les tests salivaires dans les écoles

Vaccination, reconfinement, bilan épidémique, mutation du virus… Retrouvez les dernières informations sur la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.

Pourquoi les Africains-Américains de Tuskegee se méfient autant du vaccin contre le Covid-19

Pendant quarante ans, cette petite ville de l’Alabama a été le théâtre d’une expérience de sinistre mémoire sur la syphilis menée sur ses habitants noirs. Aujourd’hui, ceux-ci craignent de se faire vacciner contre le Covid-19. Reportage.

   il y a 5 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

Covid-19 : « Il serait irréaliste de penser que nous allons en finir avec ce virus d’ici la fin de l’année », dit l’OMS

Vacciner les plus vulnérables permettra de « retirer la peur et la tragédie de la pandémie » qui a tué au moins 2,5 millions de personnes, selon l’OMS.

Adieu à la viande

Eloge funèbre d’un aliment féroce et d’un symbole saignant, rangés au magasin des accessoires par la philosophie cantinière des écolos végans.

   il y a 5 heures:
Libération

Assurance chômage: ce que le gouvernement a lâché de sa réforme explosive

POLITIQUE - Alors que revoilà la réforme de l’assurance chômage. Rangé -un temps- au placard à cause de la pandémie de coronavirus, le projet explosif du gouvernement revient sur la table. Déterminée à “aller au bout” d’un texte qu’elle juge “nécessaire”, la ministre du Travail Élisabeth Borne réunit une dernière fois les partenaires sociaux ce mardi 2 mars.Le but de cette réunion multilatérale? Permettre d’”échanger sur les points de sortie de la concertation” débutée en septembre 2020, selon l’invitation adressée aux cinq organisations syndicales et trois patronales. En clair: le gouvernement devrait présenter ses arbitrages pour finaliser, dans les semaines qui viennent, le décret qui entérinera les futures règles de l’assurance chômage.Mais l’ambiance, certes en visioconférence, s’annonce morose. Les syndicats martèlent depuis des mois leur profond désaccord de fond sur un texte qui vise à en durcir les règles d’accès. Dans ce contexte, les ajustements promis par Élisabeth Borne pourraient apparaître bien lointains de leurs préoccupations.“Retour à bonne fortune”Car si la ministre du Travail veut, coûte que coûte, “aller au bout de cette réforme”, a-t-elle plaidé la semaine dernière sur Europe 1, elle affirme vouloir “tenir compte du contexte” sanitaire et économique dans sa nouvelle mouture. “On est prêts à adapter le calendrier. On est prêt aussi à adapter les règles en tenant compte de la situation du marché du travail”, insistait Élisabeth Borne le 23 février.Décidée en juillet 2019 par le gouvernement Philippe après l’échec d’une négociation sociale très encadrée par l’exécutif, la réforme visait alors à réaliser de 1 à 1,3 milliard d’euros d’économies par an, notamment en durcissant les règles d’indemnisation et en taxant le recours abusif aux contrats courts, le tout dans un marché de l’emploi alors dynamique.Du fait de la crise liée au Covid-19, le gouvernement a reporté à plusieurs reprises son application... jusqu’à ce qu’Élisabeth Borne ouvre une concertation fin 2020, en se disant prête à discuter des “paramètres” de la réforme, mais sans en abandonner l’esprit. Pour s’adapter au contexte, le ministère du Travail a ainsi proposé plusieurs aménagements sur les quatre grands paramètres: durée d’affiliation pour ouvrir des droits, mode de calcul de l’indemnisation, dégressivité de l’allocation et bonus-malus. L’exécutif pourrait ainsi revenir sur le passage de quatre à six mois de travail (sur les 27 derniers) pour ouvrir des droits, mais uniquement pour les jeunes de moins de 26 ans. Le seuil de rechargement des droits passerait de six (prévus dans la réforme) à quatre mois pour un total 100 à 140.000 demandeurs d’emploi.Fin janvier 2021, après une série de réunions bilatérales, le ministère a également indiqué vouloir lier certains paramètres à un “retour à bonne fortune”, autrement dit à repousser leur entrée en vigueur. Cela devrait concerner les règles en matière d’éligibilité à l’assurance chômage et de dégressivité de l’allocation, qui devraient donc évoluer en fonction d’indicateurs liés à l’état du marché de l’emploi.La réforme pourra-t-elle dès lors entrer en vigueur le 1er avril prochain, la nouvelle date fixée par le gouvernement? Impossible, selon des syndicats invités au ministère du Travail le 25 janvier dernier. Les syndicats n’en veulent pasMais le gouvernement pourrait faire le choix d’appliquer certaines mesures de sa réforme dans les prochains mois, tout en gardant d’autres au frigo. C’est ainsi que, selon plusieurs médias, le nouveau calcul du montant des allocations, beaucoup moins avantageux notamment pour ceux qui alternent périodes de travail et d’inactivité s’appliquerait dès cet été... provoquant une baisse des droits pour 40% des demandeurs d’emploi. Au contraire le fameux bonus-malus touchant les entreprises -sorte de taxation des contrats précaires- n’interviendrait pas avant fin 2022. De quoi attiser la méfiance des syndicats qui pointaient, avant même le début de la crise sanitaire, un risque de paupérisation d’une partie de la population. Dans un communiqué commun -fait rare-, publié une semaine avant cette ultime rencontre avec Élisabeth Borne, les cinq organisations syndicales représentatives (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT et FO) réaffirmaient leur “profond désaccord avec le principe fondateur de cette réforme selon laquelle la baisse des allocations chômage inciterait à un retour plus rapide à l’emploi”.Pour Yves Veyrier de Force ouvrière, “le mot d’ordre c’est ‘on veut repartir d’une feuille blanche’”. Mais il craint que le gouvernement ne veuille pas “perdre la face”. Le chef de l’État, Emmanuel Macron, “veut dire qu’il a fait quelque chose, mais il voit bien que la période ne s’y prête pas”, explique-t-il à l’AFP. “C’est la quadrature du cercle”, estime de son côté François Hommeril de la CFE-CGC, pour qui Élisabeth Borne doit faire “passer la pilule” d’un projet dont elle a eu “le temps de comprendre” que “c’est un mauvais projet”.De son côté, la ministre se borne à défendre un projet “nécessaire.” Notamment pour faire des économies. L’ambition de la réforme, avant ses maigres évolutions, était justement d’aller chercher environ un milliard d’euros par an dans les caisses. Un chiffre qui apparaît bien dérisoire dans le contexte actuel de la pandémie de coronavirus, alors que la dette de l’assurance chômage a progressé de 13 milliards en un an. À voir également sur Le HuffPost: Questionné sur les accusations de viol, Darmanin rejoue “l’indignité” de SarkozyLIRE AUSSI:L'Unédic prévoit 230.000 nouvelles destructions d'emplois en 2021L'aide Covid de 900 euros pour les travailleurs précaires et saisonniers prolongée de 3 mois

Covid-19 : Anne Hidalgo juge « inhumaine » l’idée de confiner l’Ile-de-France uniquement le week-end

A Matignon, on indique au « Monde » qu’un confinement le week-end « fait bien partie des possibilités, mais ne constitue pas le scénario nécessairement privilégié ».

   il y a 13 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

A Rangoun, Hongkong et Bangkok, les méthodes s’assimilent

Des modes d’action novateurs au geste aux trois doigts levés, les mouvements prodémocratie de l’Asie du Sud-Est s’inspirent les uns des autres, malgré des motivations différentes à leur origine.

Commémorer Napoléon : Gouverner par la mémoire ? Avec Patrice Gueniffey.

durée : 01:59:53 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

États-Unis : la nouvelle Grande Dépression. Avec Angus Deaton et Anne Case.

durée : 02:00:15 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

OVNI(s) : science et fiction, la rencontre du troisième type. Avec Clémence Dargent, Martin Douaire et Jean-Pierre Luminet.

durée : 02:00:10 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

L’Université, ce débat. Avec Stéphane Beaud et Mathias Millet.

durée : 02:00:17 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

LES MATINS DE FRANCE CULTURE, émission du jeudi 11 février 2021

durée : 02:00:31 - Les Matins - par : Guillaume Erner - réalisation : Vivien Demeyère

"13h15 le dimanche". Georges Besse : une vengeance d’Etat ?

Dans le cadre de sa collection "Les films noirs de la Ve République", retour sur l’assassinat, le 17 novembre 1986, de Georges Besse, Pdg de la régie Renault. Pourquoi ce polytechnicien est-il tombé sous les balles d'Action directe sur le trottoir du boulevard Edgar-Quinet, dans le XIVe arrondissement de Paris ?

Ariège : 15 personnes vont s’enfermer dans une grotte pendant 40 jours

Dans le cadre d'une expérience scientifique, huit hommes et sept femmes ont pris la décision de s'enfermer dans une grotte de l’Ariège durant 40 jours. Ils souhaitent tester les capacités d'adaptation du cerveau humain dans des situations nouvelles. 

VIDEO. "Les accents sont des traces de langues qui ont été parlées sur le territoire", selon un chercheur du Laboratoire Parole et Langage d'Aix-en-Provence

Breton, alsacien, corse, occitan, gascon… Les accents des régions françaises sont une richesse étudiée par les linguistes… Extrait du magazine "20h30 le samedi" diffusé le 27 février 2021, juste après le journal de France 2.

Tests salivaires à Bourg-la-Reine : «C’est dégoûtant, mais c’est pour protéger l’école»

Les écoliers de la ville des Hauts-de-Seine ont pu expérimenter le dépistage par test salivaire, trois jours avant leurs camarades de la Zone C. Montée en partenariat entre la mairie et un laboratoire, l‘opération s’est plutôt bien déroulée, non sans quelques accrocs dans l’organisation.

Un fauteuil motorisé sur une trottinette électrique, un vent de liberté pour les handicapés

L'histoire commence dans le 14e arrondissement de Paris, lorsque quatre jeunes ingénieurs obtiennent une bourse de la fondation Safran pour l'inclusion. Leur mission : trouver une solution aux problèmes de mobilité des personnes en situation de handicap. Une réflexion centrée utilisateurs qui a duré deux années.

Chaos dans les rues en Birmanie : “Toutes les personnes dehors seront tuées”

La répression s’intensifie en Birmanie contre les opposants au coup d’État militaire du 1er février. Au moins 18 personnes ont été tuées par les forces de sécurité dans la journée de dimanche.

   il y a 17 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

VIDEO. "Français pandas" : Jean-Pierre Raffarin fait-il le jeu de la paix… ou celui de la Chine ?

Pour pousser ses pions sur la scène internationale, le gouvernement chinois a besoin d'accéder à des personnalités françaises de haut rang. Leur meilleur relais n'est autre qu'un ancien Premier ministre. Jean-Pierre Raffarin ferait-il le jeu de la Chine ? "Complément d'enquête" l'a interrogé.

Traitement contre le Covid-19 : y a-t-il un conflit d’intérêt entre le labo Lilly et certains conseillers du gouvernement ?

L’ANSM a octroyé une autorisation temporaire au laboratoire Lilly pour un traitement contre le Covid-19. Dans ce labo travaille l’épouse d’un député LREM, qui se trouve également être la mère de deux conseillers à l’Elysée et à Matignon.

Nicolas Sarkozy dans le piège de la surenchère

Editorial du « Monde ». A chaque fois qu’il s’est trouvé acculé juridiquement, l’ex-président de la République a cherché à galvaniser ses troupes contre les juges, ce qui était une façon de se réarmer politiquement. Aujourd’hui, il récolte la monnaie de sa pièce.

   Derniere heure:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Affaire Khashoggi : le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman visé par une plainte pour « crimes contre l’humanité » en Allemagne

La plainte, une première dans la justice internationale, a été déposée par RSF pour persécution de journalistes en Arabie saoudite.

Tests salivaires dans les écoles : « Ce sont les enfants qui gèrent, on n’a pas le choix »

A l’école André-Davesne, la quasi-totalité des enfants a effectué le test. Lancée le 25 février en Nouvelle-Aquitaine, la campagne a lieu en priorité « là où le virus circule le plus ».

   Derniere heure:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

La Chine distance les Etats-Unis sur les brevets

Si l'écart séparant les Etats-Unis et la Chine était d'environ 1.000 demandes internationales de brevet en 2019, il s'élève désormais à environ 10.000 !

   Derniere heure:
https://www.capital.fr : flux d'articles

La condamnation de Nicolas Sarkozy plombe l'idée d'un retour en 2022

L’ancien président français va faire appel de sa condamnation lundi à trois ans d’emprisonnement, dont deux avec sursis.

   Derniere heure:
Courrier international - Actualités France et Monde

Bruno Le Maire veut accélérer le plan de relance

Alors que 26 milliards d’euros qui ont déjà été déployés depuis l’été dernier, le ministre de l’économie a assuré, lundi 1er mars, que son objectif est de continuer « quelles que soient la situation sanitaire et son évolution ».

   Derniere heure:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Nigeria : 279 lycéennes enlevées la semaine dernière ont été relâchées

Les jeunes filles kidnappées pas des hommes armés à Jangebe vendredi dernier ont été relâchées ce mardi. Les attaques de ce type se multiplient dans cette région du nord-ouest du Nigeria.

Pass Culture : qui peut en bénéficier et comment ?

D’une valeur de 500 euros, le pass Culture est un dispositif d'accès aux activités culturelles destiné aux jeunes de 18 ans. Testé dans plusieurs départements, il devrait être généralisé à l’ensemble du territoire en 2021.

   il y a 1 heure:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Un Digidog dans le Bronx, les vautours de Hollywood et les composites du crustacé

On envoie des robots sur Mars, mais aussi dans le Bronx. Le New York Post raconte que le New York Police Department (NYPD) a utilisé pour la première fois un “Digidog”, une sorte de chien mécanique, pour explorer un appartement où deux hommes avaient été séquestrés et torturés par des cambrioleurs. L’une des victimes avait réussi à s’échapper et prévenir la police, qui, de crainte que les malfaiteurs armés soient toujours...

   il y a 2 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

À cause du coronavirus, les enfants ont perdu en moyenne un tiers de leur année scolaire

INÉGALITÉS - C’est un chiffre inquiétant. Selon l’ONG Save the children, les enfants ont perdu en moyenne dans le monde 74 jours d’éducation chacun, soit près d’un tiers d’une année scolaire à cause de la pandémie de coronavirus.“Près d’un an après la déclaration officielle de la pandémie mondiale, des centaines de millions d’enfants ne sont toujours pas scolarisés”, s’est alarmé ce mardi 2 mars dans un communiqué Inger Ashing, PDG de Save the Children, appelant à faire de leur retour en classe une priorité.Au pic de la pandémie, 91% des élèves du monde n’étaient pas scolarisés.La fermeture des écoles a creusé les écarts entre pays riches et pauvres mais aussi au sein des pays, entre familles aisées et précaires, urbaines et rurales, enfants réfugiés ou non, handicapés ou sans handicap, souligne l’ONG.Risque plus élevé de travail des enfantsAux Etats-Unis, au début de la pandémie de Covid-19, plus de 15 millions d’élèves de la maternelle au lycée ne disposaient pas d’une connexion internet suffisante pour suivre un enseignement à distance.Les enfants vivant en Amérique latine, dans les Caraïbes et en Asie du Sud ont manqué presque trois fois plus de jours d’école que les enfants d’Europe occidentale, avec respectivement 110 jours sans éducation contre 38, indique l’organisation de défense des droits de l’enfant, qui a analysé des données de 194 pays et différentes régions.En plus d’avoir manqué des journées d’apprentissage, les mineurs non scolarisés sont exposés à un risque plus élevé de travail des enfants, de mariage des enfants et d’autres formes de maltraitance, souligne Save the Children.A trois mois du sommet du G7 qui se tiendra en juin au Royaume-Uni, Save the Children plaide pour “les dirigeants du monde donnent la priorité au retour des enfants à l’école de la manière la plus sûre possible, en particulier les filles”. L’ONG demande aussi que gouvernements et donateurs aident le Partenariat mondial pour l’éducation à atteindre son objectif de récolter 5 milliards de dollars d’ici à 2025.À voir également sur Le HuffPost: Covid-19: Dans cette école privée américaine, les enfants réalisent eux-mêmes les testsLIRE AUSSIBlanquer promet que les enseignants ne feront pas de tests salivaires à l'écoleMacron en Seine-Saint-Denis lundi pour défendre le plan “1 jeune, 1 solution”

Attaques chimiques en Syrie : plainte pour crimes contre l’humanité déposée en France

Etayée par une vingtaine des témoignages et des centaines de documents, elle devrait être confiée au pôle spécialisé du tribunal judiciaire de Paris. Elle vise deux bombardements, dont l’un a tué plus de 1 400 personnes dans la banlieue de Damas en août 2013.

Jean-Michel Baylet entendu pour des accusations de viols sur mineur qu’il conteste

L’ancien ministre et actuel patron de «la Dépêche du Midi» est visé par une enquête ouverte par le parquet de Paris sur des faits prescrits.

Au Nigeria, les centaines d'adolescentes enlevées dans un pensionnat ont été libérées

ENLÈVEMENT - Soulagement au Nigeria. Les centaines d’adolescentes enlevées vendredi 26 février dans leur pensionnat de Jangebe, dans le Nord-Ouest du Nigeria, ont été libérées. “Je suis heureux d’annoncer que les filles ont été libérées. Elles viennent juste d’arriver dans la maison du gouvernement, et sont en bonne santé”, a annoncé le gouverneur de cet Etat, le Dr. Bello Matawalle, à un journaliste de l’AFP, qui a pu voir les jeunes filles.“Le nombre total de filles enlevées dans l’école est de 279, elles sont toutes ici avec nous, nous remercions Allah”, a-t-il ajouté.Les autorités avaient initialement affirmé que 317 jeunes filles manquaient à l’appel après l’attaque de ce pensionnat dans l’Etat de Zamfara dans la nuit de jeudi à vendredi par des hommes armés. Les traits des visages tirés par la fatigue, les jeunes filles sont arrivées très tôt mardi matin à la maison du gouvernement à Gusau, la capitale de Zamfara, dans plusieurs mini-bus, a constaté un journaliste de l’AFP. Les autorités les ont réunies dans un auditorium où des vêtements propres, un hijab de couleur bleu ciel, leur a été distribué.Sous les objectifs des journalistes, les adolescentes se sont ensuite levées sous la musique de l’hymne nationale nigérian.   Les écoles, ce nouvelle cibleIl s’agissait du quatrième enlèvement de masse d’écoliers en moins de trois mois dans le Nord-Ouest du Nigeria, où des groupes criminels, appelés “bandits”, multiplient les vols de bétail à grande échelle et pratiquent les enlèvements contre rançon.Lors des kidnappings, les “bandits” ciblent les personnalités publiques ou les voyageurs sur des axes routiers. Mais ces derniers mois, les écoles semblent être devenues une cible lucrative pour ces gangs criminels. Les autorités de Zamfara ont l’habitude de discuter avec les groupes criminels avec lesquels ils négocient depuis plus d’un an des accords d’amnistie en échange de la remise de leurs armes.Ce sont les responsables de l’Etat de Zamfara qui avaient d’ailleurs négocié la libération en décembre dernier de 344 garçons, enlevés par des bandits dans leur pensionnat de l’Etat voisin de Katsina.A chaque libération, les autorités nient payer une quelconque rançon aux ravisseurs, mais cela fait pourtant peu de doute pour les experts en sécurité qui craignent que cela ne mène à une multiplication des enlèvements dans ces régions minées par l’extrême pauvreté et peu ou pas du tout sécurisées.Ce nouvel enlèvement de masse avait ravivé le souvenir du rapt de Chibok en 2014, lorsque le groupe jihadiste Boko Haram avait enlevé 276 lycéennes dans une autre région du pays (Nord-Est), suscitant une émotion mondiale.Plus d’une centaines d’entre elles sont encore portées disparues et personne ne sait combien sont toujours vivantes.Scolarisation, pauvreté et insécuritéMais ces deux enlèvements sont à distinguer: les “bandits” agissent avant tout pour l’appât du gain, et non pour des raisons idéologiques, même si certains ont tissé des liens avec les groupes jihadistes dans le Nord-Est.Après ce nouveau kidnapping de masse vendredi, le président Muhammadu Buhari, très décrié face à la situation sécuritaire catastrophique dans le Nord du Nigeria, d’où il est originaire, avait assuré qu’il ne “cèderait pas au chantage” des “bandits”.Leur nombre est incertain, mais ces groupes armés attirent de plus en plus de jeunes désoeuvrés de ces régions où plus de 80% des habitants vivent dans l’extrême pauvreté. Certains de ces groupes comptent des centaines de combattants, d’autres, seulement quelques dizainesCes violences criminelles ont fait plus de 8.000 morts depuis 2011 et forcé plus de 200.000 personnes à fuir leur domicile, selon un rapport du groupe de réflexion International Crisis Group (ICG) publié en mai 2020.L’autre inquiétude est que la multiplication de ces kidnappings n’aggravent encore la déscolarisation, particulièrement des filles, dans cette région qui compte déjà le plus grand nombre d’enfants n’allant pas à l’école au Nigeria, selon l’ICG.À voir également sur Le HuffPost: Enlevés par Boko Haram, ces élèves nigérians retrouvent leur familleLIRE AUSSILes retrouvailles émouvantes des lycéens enlevés par Boko Haram et de leurs famillesCes enfants nigérians recréent des bandes annonces de Netflix et c'est génial

Covid-19 : visualisez l’évolution de l’épidémie en France et dans le monde

La situation sanitaire en France et à l’étranger, synthétisée par « Le Monde » en cartes et en graphiques et actualisée chaque jour.

   il y a 4 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Amanda Gorman peut-elle être traduite en néerlandais par une personne blanche ?

Aux Pays-Bas, c’est à Marieke Lucas Rijneveld, étoile montante de la littérature néerlandaise, qu’avait été confiée la traduction de The Hill We Climb, le texte de la poétesse africaine-américaine Amanda Gorman, qui a fait sensation lors de l’investiture de Joe Biden. Le choix d’une personne blanche a suscité une telle polémique que Rijneveld a renoncé à la mission. Mais le débat ne s’est pas éteint pour autant.

   il y a 5 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

En Inde, les femmes se mobilisent face à la réforme agricole

Bien que peu nombreuses à posséder des terres, les femmes forment une grande partie de la force de travail agricole. Elles sont résolues à tenir leur place dans les protestations, souligne la politologue Meenakshi Gopinath.

   il y a 5 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

Le jour où l’Italie découvrit l’immigration

Le 7 mars 1991, 25 000 réfugiés albanais atteignent le port de Brindisi, dans la région des Pouilles. Cet épisode, auquel la population locale répondra par un élan de solidarité inédit, marque un tournant dans l’histoire de l’Italie, confrontée pour la première fois à l’immigration de masse. Plusieurs personnes qui ont vécu ces jours tourmentés racontent.

   il y a 5 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

Joakim Noah prend sa retraite à 36 ans

BASKET - “C’était une sacrée aventure”: Joakim Noah, un des plus beaux palmarès du basket français, deux fois sélectionné pour le All-Star Game et désigné meilleur défenseur en 2014, a mis fin à sa carrière à 36 ans, après treize saisons passionnées en NBA.“Merci à tous ceux qui m’ont montré de l’amour tout au long de mon parcours”, a sobrement écrit ce lundi 1er mars, sur son compte Instagram, celui qui a longtemps porté le maillot des Chicago Bulls, confirmant une information du site The Athletic. View this post on InstagramA post shared by Joakim Noah (@stickity13)Depuis qu’il a été libéré de son contrat avec les Los Angeles Clippers cet hiver, la perspective de voir Noah ranger ses baskets était attendue. Il y a trois mois, son agent Bill Duffy avait annoncé la couleur, estimant qu’il se dirigeait “très probablement vers la retraite”.Selon The Athletic, Noah souhaiterait d’ailleurs l’acter sous le maillot des Bulls, comme l’avait fait l’ancien Celtic Paul Pierce, qui avait signé un ultime contrat d’un jour avec Boston.Avec Chicago, qui rêvait à des lendemains glorieux après l’ère Michael Jordan (six titres entre 1991 et 1998), il n’aura manqué qu’un titre pour rendre l’histoire parfaite, tant les fans ont apprécié son dévouement et sa férocité de tous les instants sur les parquets.Avec l’autre star de l’équipe Derrick Rose, ils s’en sont approché en 2011, battus en finale de conférence Est par le Miami Heat (4-1) de LeBron James, un de ses “meilleurs ennemis” avec lequel il aura livré de grandes batailles physiques et verbales.4e pour le trophée de MVPAu total, Noah (2,11 m), drafté en 9e position en juin 2007 après avoir été deux fois champion universitaire NCAA avec les Gators de Floride en 2006 et 2007, a disputé les play-offs six fois d’affilée (de 2009 à 2014) avec les Bulls.En 2014, quand il remporte le trophée de meilleur défenseur de la ligue (il est monté à 618 rebonds avec les Bulls cette saison-là), il fait aussi partie du meilleur cinq, fort d’une moyenne de 13 points, 11 rebonds, 5 passes, plus d’un contre et d’une interception par match. Il est même 4e des votes pour le titre de MVP.En 2016, il suit Rose à New York, la ville où il est né le 25 février 1985. Mais le projet du président des Knicks, Phil Jackson, ancien coach aux onze bagues (six avec les Bulls et cinq avec les Lakers), est un fiasco. Et pour ne rien arranger, il écope d’une suspension de 20 matches en mars 2017 après avoir été contrôlé positif à une substance prohibée.Noah rebondit chez les Memphis Grizzlies (2018-2019), au point que les Lakers et Clippers le convoitent pour la saison suivante. Mais il se blesse à un tendon d’Achille, un des plus sérieux pépins physiques qui ont émaillé sa carrière, avec ses opérations du genou gauche en avril 2014 et de l’épaule gauche en avril 2017.En pointillé avec les BleusEnfin remis, les Clippers l’engagent en mars 2020, mais la pandémie de coronavirus repousse son retour, qui a finalement lieu durant l’été dans la “bulle” sanitaire de Disney World où l’équipe est finalement éliminée en demi-finale de conférence Ouest par Denver.Le joueur, qui disposait d’une année supplémentaire de contrat non garantie, n’est finalement pas conservé par la franchise californienne.Ce qui caractérisait le joueur Noah c’est sa combativité de tous les instants, sa hargne défensive, au rebond et au contre. Son jeu de passes aussi, très supérieur à la moyenne pour un intérieur. Ce qui lui a valu de devenir le deuxième Français après Tony Parker à jouer au All-Star Game, avant que Rudy Gobert ne les rejoigne dans ce club fermé.Joueur à la technique de tir peu académique et souvent moquée, notamment sur la ligne des lancers francs où sa moyenne autour de 75% n’a pourtant rien d’indigne, Noah a réussi sept triple-double (trois catégories, points, rebonds, passes, etc. à plus de 10 unités) en NBA, et 218 double-double, dont 22 en play-offs. Son record en carrière est de 30 points en saison régulière et 25 en play-offs.L’histoire de Joakim Noah, fils de l’ancienne star du tennis Yannick, dernier Français à avoir remporté Roland-Garros, s’est en revanche écrite en pointillés avec l’équipe de France. Egalement Suédois, par sa mère Cecilia Rodhe, il n’a porté le maillot des Bleus qu’à 22 reprises entre 2009 et 2011, décrochant tout de même l’argent au Championnat d’Europe 2011 avec notamment Tony Parker, battus en finale par l’Espagne (98-85).À voir également sur Le HuffPost: Yannick Noah gêné du “silence” des sportifs blancs sur le racismeLIRE AUSSI:À New York, les stades et des salles de spectacles vont rouvrir sous conditionsLe rapport final sur la mort de Kobe Bryant a été publié

   il y a 6 heures:
Le Huffington Post

Covid-19: Donald et Melania Trump vaccinés discrètement en janvier

ÉTATS-UNIS - L’ancien président américain Donald Trump et sa femme Melania ont été vaccinés contre le Covid-19 en janvier, lorsqu’ils étaient encore à la Maison Blanche, a-t-on appris ce lundi 1er mars dans leur entourage.Contrairement à Joe Biden, qui s’est fait vacciner en direct à la télévision le 21 décembre, quelques semaines avant son arrivée au pouvoir, Donald Trump n’avait jamais mentionné publiquement sa vaccination.“Le président Trump et la Première dame ont été vaccinés à la Maison Blanche en janvier”, a indiqué à l’AFP, sans autres précisions, une source proche de l’ex-président.Dimanche, lors de son premier discours depuis son départ de la Maison Blanche, Donald Trump a estimé que “tout le monde devrait se faire vacciner”. Ses déclarations ont pris un relief particulier car certains de ses sympathisants se montrent particulièrement sceptiques vis-à-vis du vaccin.Testé positif début octobre au Covid-19, Donald Trump avait été hospitalisé pendant plusieurs jours à l’hôpital militaire de Walter Reed, dans la banlieue de Washington.À voir également sur Le HuffPost: Donald Trump de retour sur la scène politique, avec le même discoursLIRE AUSSI:Avant de penser à 2024, Trump a un autre rendez-vous électoral crucial pour son avenirAux Golden Globes, Sacha Baron Cohen se paye Donald Trump et Rudy Giuliani

Une pointe de lance vieille de 3 000 ans trouvée par hasard sur une plage de Jersey

En août dernier, un chercheur de trésors armé d’un détecteur de métaux a trouvé une pointe de lance sur une plage de l’île anglo-normande et l’a mise dans son sac. Quelques mois plus tard, la datation au carbone 14 a révélé que l’objet datait d’entre 1207 et 1004 av. J.-C.¶

   il y a 13 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

VIDEO. Fils de fer, barbelés, planches couvertes de clous... des pièges posés en pleine forêt contre les VTT

Dans les forêts, les pièges anti-VTT se multiplient. Des actes malveillants qui inquiètent beaucoup les gendarmes et provoquent parfois des accidents très graves.

L’agriculture française peut-elle gagner la bataille de la souveraineté ? Avec Vincent Chatellier et François Purseigle

durée : 02:00:24 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

Islamo-gauchisme : entre opportunisme politique et débat scientifique. Avec Alain Policar et Sylvain Bourmeau.

durée : 02:00:23 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

Birmanie : la résistance civile face à l’armée. Avec Sophie Boisseau du Rocher et François Robinne.

durée : 01:59:30 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

Dette : de la question économique au débat politique. Avec Laurence Scialom et Natacha Valla.

durée : 02:00:38 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

Démission de Frédéric Mion avec Ariane Chemin / Cinéma : l’espoir, hors-champ. Avec Thierry Frémaux

durée : 02:00:13 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

"20h30 le dimanche" avec Pierre Richard et Martin Solveig

Des personnalités se confient en direct à Thomas Sotto dans "20h30 le dimanche", après le journal de 20 heures sur France 2 : entretien, rencontre(s) et aussi un live musical sur le plateau... Ce dimanche 28 février 2021, avec Pierre Richard et Martin Solveig.

VIDEO. Lozère : "Vous voulez goûter des glaces au lait de brebis ? Ça vous fait peur ? Il faut oser, car c'est doux comme lait"

Anaïs et Hugues élèvent un troupeau de brebis sur le causse Méjean. Ils ne perdent plus aucune goutte de lait depuis la mise au point de délicieuses glaces. Et reste à convaincre les consommateurs… Extrait du magazine "13h15 le samedi" du 27 février 2021.

"20h30 le samedi". L’accent de Fernandel

Le magazine "20h30 le samedi", présenté en direct par Thomas Sotto juste après le journal de 20 heures sur France 2, raconte un moment inédit dans la vie d’une personnalité, les coulisses d’un événement ou d’un lieu appartenant à l'histoire collective. Des reportages qui dévoilent "la petite histoire dans la grande", à feuilleter comme un album de famille. Ce nouveau numéro de la saison 3 de "20h30 le samedi" se plonge dans les accents régionaux en compagnie de Fernandel et du groupe Tri Yann...

   
Franceinfo - France

Covid-19 : dans l'Ain, un lycée agrandit sa cantine sous une tente pour espacer les élèves

De grands barnums ont été installés dans la cour du lycée des Sardières à Bourg-en-Bresse. Un moyen d'éviter au maximum les risques de contaminations lors des repas. #IlsOntLaSolution

Questionnement après l’attaque contre l’opposant Yaya Dillo au Tchad

Dans la nuit du 28 février au 1er mars, Yaya Dillo, l’un des candidats à l’élection présidentielle du 11 avril au Tchad, a été attaqué à son domicile. Dans le régime autoritaire d’Idriss Déby, les opposants semblent gêner les manœuvres politiques du président sortant, investi candidat à un sixième mandat. ;

   il y a 17 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

En Moselle, un institut propose des bains à bulles et des massages pour les nouveau-nés

Un institut de balnéothérapie conçu pour les bébés vient de voir le jour à Grosbliederstroff en Moselle. 

Espagne : 4 millions de demandeurs d'emploi, le chômage au plus haut depuis 2016

L'Espagne dépasse les 4 millions de demandeurs d'emploi pour la première fois en 5 ans.

   Derniere heure:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Volvo ne produira en 2030 que des véhicules électriques, vendus seulement sur internet !

Dès 2025, 50% des voitures de Volvo seront électriques, et la moitié de ses ventes se fera en ligne. L'objectif est de monter à 100% d'ici 9 ans !

   Derniere heure:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Impôt sur le revenu : les frais professionnels engagés en 2020 pour le télétravail sont exonérés

Les frais professionnels engagés pour le télétravail en 2020 sont exonérés d'impôt sur le revenu a annoncé Bercy, ce mardi 2 mars.

“Eric Dupond-Moretti a franchi la ligne rouge”, selon l'ex-président d’Anticor, Jean-Christophe Picard

L’ancien président de l’association anti-corruption estime que le ministre de la Justice n’aurait pas dû s’exprimer au sujet de la procédure de renouvellement de l’agrément d’Anticor, dont le terme a été repoussé au 2 avril.

« Un jeune, un mentor », le dispositif avec lequel Emmanuel Macron veut renforcer son plan pour les jeunes

Le chef de l’Etat veut développer le mentorat, qui permet un accompagnement par un actif ou un retraité. Lancée en 2018, cette mesure peine à trouver son public.

   Derniere heure:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Covid-19 : hausse, stabilisation ou baisse, où en est l’épidémie dans votre département ?

Pour suivre l’évolution, nous avons choisi de nous focaliser sur les hospitalisations, dont les courbes dessinent un plateau dans de nombreux départements.

   Derniere heure:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Covid-19 : pourquoi la Haute Autorité de santé recommande désormais le vaccin d’AstraZeneca pour les plus de 65 ans

La HAS rend cette recommandation « au regard du contexte épidémiologique actuel préoccupant avec prédominance du variant anglais », contre lequel ce vaccin a fait preuve d’efficacité.

   il y a 1 heure:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Merci Serge, adieu Gainsbarre

SERGE GAINSBOURG —2 mars 1991. Serge Gainsbourg est retrouvé mort, dans son salon de la rue de Verneuil. Stéphane Basset lui a rendu hommage hier sur C Star dans son excellent documentaire “Gainsbourg, le punchliner”. Et on vit tout le génie de l’homme défiler, se consumer devant nous. Car c’est bien de consumation dont on parle quand on se souvient de Gainsbourg. Et du dernier tour de piste: celui de Gainsbarre, qui évoluait dans son monde, celui des années 80 pailletées, fatiguées, qui respirait bien moins Gérard de Nerval que Jean-Pierre Foucault. Gainsbourg faisait penser à la chanson “Du jazz dans le ravin”, en 1958. Le texte, aux accents de Boris Vian raconte l’histoire d’un couple dont la radio continue de gueuler alors que la voiture est déjà tombée dans le précipice… Gainsbourg était peut-être “tombé” dans tous les sens du terme à cette époque. Restait Gainsbarre, ce qu’il fit de pire et de meilleur. Il se prêtait au show, à l’excès, avec délectation même! Se perdait-il dans ses outrances? Quand il mettait le feu à un billet de 500 francs. en direct devant les caméras de “7 sur 7″, pour dénoncer le racket fiscal, la plus grosse fraude n’était-elle pas celle envers lui-même? Il simplifiait on ne peut plus son style, lui qui reprochait justement aux autres de consentir à la vulgarité ambiante! Un comble. Une méprise. Un regrettable malentendu.“Un poète au pays de Francis Bouygues”“I want to fuck you”, murmurait-il à Withney Houston, face à un Michel Drucker médusé face à Gainsbarre. Qui comprenait vraiment l’extrême poésie de l’artiste derrière ses pirouettes? Drucker? Peut-être. Mais l’appétit d’audience était plus fort. Les désillusions sous Mitterrand, les ravages du sida, la fin des utopies communistes, le sacre de Bernard Tapie et d’autres grands magnats de la privatisation… Serge est devenu un poète au pays de Francis Bouygues. Au pays des aveugles, les borgnes sont rois. Mais il voulait être au pays des voyants, comme Artaud, comme Nicolas de Staël, comme Van Gogh. Eux sont morts alors qu’il survit. Il ne sait même plus vraiment comment ni pourquoi en fait. La création est une consumation qui dure souvent peu de temps. On meurt jeune. À 27 ans. On ne tarde pas. Le personnage de son seul roman, publié en 1981 et intitulé Evguénie Sokolov, est un peintre atteint de pétomanie qui peut écrire grâce à des flatulences qui lui fournissent son inspiration. Devenu un auteur dans le vent, il vit de cette imposture qui consiste à se servir d’un dérèglement intestinal pour créer sans relâche. Evguénie pète. Le dernier Gainsbarre n’a pas besoin de faire beaucoup plus quand on y pense. Tout ce qu’il touche se transforme en or. Comme par magie. La pub est ravie. Séguéla exulte. Gainsbourg tourne en dérision sa surenchère médiatique, mais s’y voue corps et âme quand même, comme s’il s’oubliait définitivement dedans. Comme s’il acceptait d’être de son époque qu’il abhorre et adore. “J’ai vendu mon inspiration à la chanson, mes poumons à la cigarette et ma barbe à une enseigne publicitaire”. Innombrables sont les marques qui lui demandent alors sa griffe!De Renault à Gini, de Lancôme à Pepsodent, en passant par les rasoirs Bic, elles arrosent un Gainsbarre wharolien, qui interprète Sex Machine à la télé et fait un coma éthylique devant les téléspectateurs, à la fois hilares et finalement tristes pour l’ami Serge, eux qui le connaissent depuis tant d’années. C’est la victoire des enfers addictifs, d’un homme qui jure ne s’être jamais putanisé et qui s’enfonce dans un puits sans fond de stress et de strass.“J’ai tout réussi sauf ma vie. Alors, parfois, je me permets d’être con sciemment”. Il est exigeant, mais veut être millionnaire. Il aime passionnément l’amour, mais se noie sans faire de vague dans les volutes de ses tourments. Il est toujours là, en aquoiboniste, en faiseur de plaisantristes, à faire semblant d’être ce personnage à l’écran. Se vit-il finalement comme cet écrivaillon qu’on lui a parfois demandé d’être, avant le surgissement de l’idole, de Gainsbourg l’intransigeant, avant qu’il ait eu l’audace de se forger un style d’être au monde, ce style inimitable et pourtant si imité? Il a peut-être alors un rapport plus cruel avec la facticité de son métier.Il y a l’idée, dans l’œuvre freudienne, d’un jugement intérieur. Le Moi est au centre d’un procès perpétuel, un balancier en mouvement. Celui-ci peut virer à l’inquisition et mener à une peine d’exécution capitale quand les idéaux du Moi flanchent, quand ils ne sont plus en accord avec la réalité. On s’en veut, on se mine, on se détruit jusqu’au bout de la nuit. Gainsbourg a toujours été partagé entre une éthique rigoriste, une injonction à l’excellence transmis par son propre père, et ses dons de caméléon, lui donnant le luxe de flirter avec tous les styles musicaux. Face à Guy Béart, blessé, soutenant que la chanson est une partie majeure de l’histoire du peuple, il insiste: il n’a jamais fait que dans l’art mineur, lui, le fils d’un grand pianiste, qui sait ce qu’il doit à Chopin et à ses autres maîtres. “La chanson est un masque qui me colle tellement à la peau que je n’arrive pas à le retirer”, dit-il. Il est arrivé dans la petite lucarne à trente ans, il est souvent allé où on lui demandait d’être. Il fume jusqu’à ce que mort s’ensuive, en cette fin de siècle. “Je ne peux pas m’arrêter, sinon je meurs”Le retour au statut de déchet, d’épave, est une condition du devenir mélancolique. Le procès intérieur condamne le Moi, obligé de courber l’échine devant une instance inhumaine en lui, qui décrète sa fin. Le corps se met au service d’une pulsion si exigeante qu’elle en est impossible. Au jeu des apparences, Serge perd pied, s’annihile, avec une conscience aigüe de la déroute. Comment ne pas penser à son texte “La noyée”, qui s’inspire librement du poème Ophélie d’Arthur Rimbaud?Tu n’es plus qu’une pauvre épave,Chienne crevée au fil de l’eau,Mais je reste ton esclaveEt plonge dans le ruisseauQuand le souvenir s’arrêteEt l’océan de l’oubli,Brisant nos cœurs et nos têtes,À jamais, nous réunit. “Je ne peux pas m’arrêter sinon je meurs”, dit-il alors à la télévision. De quel arrêt s’agit-il? “Que dira-t-on de vous en 2050?” lui demande Patrick Sabatier. “Que j’étais un compositeur parfois trouble, parfois violent, assez porté sur l’érotisme, mais avec un langage précis”. Seuls ses enfants le tiennent encore hors de l’eau. “C’est ce que j’ai fait de plus beau, mes enfants. Le reste passe, c’est inhumain. J’aime pas ma gueule. Lulu et Charlotte, au moins, ils aiment ma gueule!” Le processus d’auto-engendrement semble s’être arrêté. “Vouloir se survivre, c’est d’une arrogance monstrueuse. La seule façon de survivre, c’est de procréer, comme les chiens”. Tout ça pour ça, pourrait-on penser.En 1989, quand sa dernière compagne, Bambou, lui demande s’ils vont rester ensemble, il sourit et répond: “Je risque de casser ma pipe avant. Si tu me quittais, tu serais pas la première. Mais je crois que tu seras la dernière. Je t’ai marquée au fer rouge. Indélébile”. Il y eut Bardot, il y eut Birkin, il y eut Bambou. B comme bite. Peut-être. B comme boire. Aussi. Mais aussi et surtout B comme Beauté. Beauté bien davantage que bassesse. En ce mois de mars 1991, Gainsbourg sent sa fin percer dans le ciel, un ciel qui n’est plus bleu (l’a-t-il seulement jamais été?), mais crépusculaire. Un nouvel album est en préparation, enregistré à La Nouvelle-Orléans. Mais l’homme n’est plus le même. Il insiste auprès de sa femme pour aller chercher son fils à l’école, donne sa maison à l’État et fait un testament. Lui qui se disait toujours encombré d’un masque meurt nu, d’une crise cardiaque. La veille, un remix dance de Requiem pour un con avait été envoyé aux radios! La mort a-t-elle pris Gainsbourg pour un con? L’a-t-il, à l’inverse, prise pour une belle conne comme Mélody Nelson? “Le con, c’est masculin”, n’aviez-vous de cesse de répéter. Masculin-féminin, serait-on tentés de vous répondre quand on connaît votre amour pour le trouble et l’indéfinissable, jusque dans la mort.Trente ans après, chacune des rimes de Gainsbourg paraît le convoquer. Toute son existence, il a voulu nous dire que seul l’arrachement nous sauve une bonne fois pour toutes de ces va-et-vient entre nos riens, desquels on ne guérit jamais. Car les va-et-vient qui nous détruisent sont aussi ceux qui nous font vivre. Merci Serge. Adieu Gainsbarre. À voir également sur Le HuffPost: Jane Birkin, la “chose de Serge”? Elle répond à sa fille Lou qui regrette que sa mère n’existe pas pour elle-mêmeLIRE AUSSIJane Birkin raconte en détails sa première nuit avec Serge Gainsbourg, et c'est épiqueCharlotte Gainsbourg très émue en découvrant une comptine russe chantée par son père

   il y a 1 heure:
Le Huffington Post

Des complices présumés de Carlos Ghosn extradés vers le Japon

Michael et Peter Taylor sont suspectés d'avoir aidé l'ancien patron de Renault-Nissan à quitter le Japon en décembre 2019.

   il y a 1 heure:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Twitter va bannir les utilisateurs en cas de désinformation répétée sur les vaccins

FAKE NEWS - Twitter entendu mieux lutter contre les fake news. Le célèbre réseau social a annoncé ce lundi 1er mars son intention de renforcer sa lutte contre la désinformation sur les vaccins, avec notamment la possibilité de bannir les utilisateurs au bout de cinq rappels à l’ordre.“Nous pensons que ce système des avertissements va aider à éduquer le public sur nos règlements et à mieux réduire la propagation d’informations potentiellement dangereuses ou trompeuses sur Twitter, notamment pour des infractions répétées, modérées ou graves”, a indiqué le réseau des gazouillis dans un communiqué.En décembre, Twitter avait déjà décidé de demander aux utilisateurs de supprimer certaines fausses affirmations, notamment celles suggérant que les vaccins sont utilisés pour porter atteinte aux populations ou les contrôler.Il visait aussi les mensonges sur de prétendus effets indésirables ou des remises en cause de l’existence même du Covid-19 et de la nécessité de se faire vacciner.Depuis, les modérateurs de la société californienne ont retiré plus de 8.400 tweets et notifié quelques 11,5 millions de comptes dans le monde.Compte bloqué dès le deuxième avertissementDésormais, à partir du deuxième avertissement, les utilisateurs verront leur compte bloqué pendant 12 heures. Au quatrième avertissement, le blocage durera 7 jours. Au cinquième, il deviendra permanent.Ce système s’inspire de celui contre la désinformation liée aux élections et processus civiques, qui a notamment conduit Twitter à bannir l’ancien président américain Donald Trump pour des infractions répétées comme l’incitation à la violence et ses messages jetant le discrédit sur le scrutin présidentiel.Des campagnes de vaccination contre le Covid-19, nécessaires pour protéger les populations et permettre la reprise des activités humaines, sont en cours dans de nombreux pays, des Etats-Unis à l’Union européenne.Dès octobre, alors que les vaccins n’en étaient qu’au stade des tests cliniques, YouTube et Facebook avaient annoncé un règlement strict visant à interdire la désinformation sur les vaccins et les efforts pour nuire aux campagnes de vaccination.Twitter va aussi adosser des étiquettes aux messages “pouvant contenir des informations trompeuses sur les vaccins contre le Covid-19”, selon le communiqué de lundi.Des modérateurs seront chargés de déterminer quels contenus enfreignent les règlements, mais la plateforme espère mettre au point un système à la fois humain et automatisé pour détecter les messages problématiques.À voir également sur Le HuffPost: Des vaccins à 90% efficaces, ce que ça veut dire...et surtout pas direLIRE AUSSIVéran annonce que les personnes qui ont eu le Covid ne peuvent recevoir qu'une doseMacron demande de "tenir" encore "4 à 6 semaines" avant des assouplissements sur le Covid

Viry-Châtillon : ouverture du procès en appel de treize hommes, accusés d’avoir blessé des policiers avec des cocktails Molotov

La cour d’assises des mineurs de l’Essonne avait condamné huit accusés et en avait acquitté cinq autres en première instance. Le nouveau procès doit durer six semaines.

Restrictions sanitaires confirmées, condamnation de Sarkozy, réforme de l’assurance chômage… L’actu de ce mardi matin

Un homme en garde à vue après l'agression d'un photo-journaliste à Reims

AGRESSION - L’enquête avance. Un homme a été placé en garde à vue lundi 1er mars dans le cadre de l’enquête sur l’agression samedi 27 février d’un photo-journaliste du quotidien L’Union à Reims.“Un individu, majeur, a été interpellé ce jour en fin d’après-midi par les services de police du commissariat de Reims et placé en garde à vue pour tentative de meurtre aggravé”, a indiqué dans un communiqué le procureur de la République à Reims, Matthieu Bourrette.L’enquête est ouverte des chefs de tentative de meurtre aggravé et non-assistance à personne en péril, a précisé le procureur.Plus tôt dans la journée, la police avait lancé un appel à témoins pour tenter de faire la lumière sur les événements qui ont conduit ce photographe de 65 ans, Christian Lantenois, en réanimation au CHU de Reims.  Selon l’un des rédacteurs en chef du journal régional, Sébastien Lacroix, son pronostic vital restait engagé.Plainte pour “tentative de meurtre” et “atteinte à la liberté de la presse”Christian Lantenois a été agressé alors qu’il couvrait des regroupements de jeunes dans le quartier prioritaire de Croix-Rouge.Le photo-journaliste, qui s’était spontanément rendu sur les lieux pour accompagner une consœur, alertée d’une possible rixe, était resté en retrait de sa collègue, dans sa voiture, floquée du logo du journal, selon la rédaction. Il a été retrouvé vers 15h30 près du véhicule, en marge des attroupements, “au sol” et saignant “au niveau des oreilles”, selon le préfet de la Marne Pierre N’Gahane.La direction du journal a déposé plainte lundi “pour tentative de meurtre et atteinte à la liberté de la presse”, a indiqué M. Lacroix. “Il paraît clair que c’était le journaliste qui était visé : il a été identifié facilement parce qu’il sortait d’une voiture floquée du nom du journal et portait un appareil photo”, a-t-il estimé.Le préfet sur placeLe préfet s’est rendu sur les lieux de l’agression lundi 1er mars, au matin, accompagné du commissaire en charge de l’enquête, a constaté un photographe de l’AFP. Dans la soirée, le préfet a annoncé l’envoi de 80 CRS pour sécuriser le quartier, à partir de mardi et pour au moins la semaine.Après l’agression, “les jeunes se sont rapidement dispersés, il n’y a pas eu d’autre incident” et le quartier, de quelque 28.000 habitants, “reste depuis très calme”, avait-il assuré dimanche. La prise à partie de ce journaliste a suscité des réactions indignées jusqu’au sommet de l’État, Emmanuel Macron exprimant le souhait que les auteurs de l’agression soient “interpellés au plus vite”.Sébastien Lacroix a fait état auprès de l’AFP d’un “afflux énorme de messages de soutien” au journal. Des séances “où chacun a pu s’exprimer” ont été organisées au sein du quotidien régional, certains journalistes exprimant leur inquiétude face à une violence à leur encontre, plus souvent verbale que physique, “qui va croissant”, a-t-il rapporté.À voir également sur Le HuffPost:  À Pau, Gérald Darmanin dit “sa tristesse” après le meurtre d’un responsable d’un centre pour réfugiésLIRE AUSSICorbeil-Essonnes veut en finir avec le "fléau social" de la violence après l'agression de deux éluesAprès la mort d'un collégien à Boussy-Saint-Antoine, un mineur mis en examen

Affaire Carlos Ghosn : deux Américains soupçonnés de l’avoir aidé à fuir le Japon devant la justice

Michael Taylor, un ancien membre des forces spéciales reconverti dans la sécurité privée, et son fils ont été remis aux autorités japonaises pour être extradés.

   il y a 3 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Jeff Noon : Tant qu’il est toujours temps

Chaque mardi, une chronique, une interview, un portrait lié à un texte des littératures de l’imaginaire faisant l’actualité. Cette semaine, un roman du Britannique Jeff Noon qui fait perdre la notion du temps.

   il y a 4 heures:
Libération

Japon, Yémen, Arménie : les informations de la nuit

Deux Américains, complices présumés de Carlos Ghosn, remis aux autorités japonaises. Michael Taylor, un ancien béret vert âgé de 60 ans, et Peter Taylor, son fils, “ne pourront éviter d’avoir à rendre des comptes au Japon”, écrit le Japan Times...

   il y a 5 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

Depuis le Brexit, les situations absurdes se multiplient en Irlande du Nord

Depuis le 1er janvier, les produits expédiés depuis la Grande-Bretagne vers l’Irlande du Nord doivent faire l’objet d’une déclaration et respecter certaines normes européennes. De quoi conduire à des situations ubuesques.

   il y a 5 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

Vaccin : comment expliquer le fiasco français ?

Une note récente du Conseil d’analyse économique vient de paraître, elle donne des éléments sur l’échec du «pays de Pasteur» à produire un vaccin contre le coronavirus : la France paie son manque d’investissements dans la recherche.

   il y a 5 heures:
Libération

Votre compagnie aérienne ne vous rembourse pas? L'UE est sur le coup

UNION EUROPÉENNE - La Commission européenne a annoncé ce lundi 1er mars le lancement d’une enquête préliminaire sur les pratiques des compagnies aériennes en cas d’annulation de vols, à la suite de difficultés rencontrées par les passagers pour se faire rembourser, dans le contexte de la pandémie.Cette “enquête coordonnée” avec le réseau de coopération en matière de protection des consommateurs (CPC) réunissant les autorités compétentes des États membres, a été déclenchée après une alerte du Bureau européen des unions de consommateurs (Beuc), qui regroupe les organisations de consommateurs nationales.La Commission n’a pas souhaité indiquer quelles compagnies étaient concernées par cette enquête consistant à obtenir des réponses sur “la manière dont elles informent les consommateurs sur leurs droits (...) et comment elles traitent les demandes de remboursement”.Selon une source proche du dossier, seize compagnies opérant dans l’UE sont visées.Le Beuc avait en juillet dénoncé des “violations” du droit des passagers à obtenir un remboursement en cas d’annulation, garanti par la législation européenne, pointant du doigt plus particulièrement huit compagnies, dont Air France, KLM, EasyJet et Ryanair.Nombre de compagnies aériennes, durement touchées par les restrictions de circulation engendrées par la pandémie, sont réticentes à effectuer des remboursements de billets de vols annulés, préférant proposer des avoirs en échange.Les compagnies ont “trois semaines pour répondre”“Nous attendons des compagnies aériennes qu’elles informent correctement les consommateurs de leurs droits lorsqu’un vol doit être annulé et qu’elles veillent à ce que tous les passagers qui souhaitent un remboursement en espèces le reçoivent”, a déclaré le commissaire européen à la Justice, chargé de la protection des droits des consommateurs, Didier Reynders, dans un communiqué.La Commission indique que “dans les cas où les compagnies aériennes ont des difficultés persistantes à rembourser tous les consommateurs en temps utile, elles sont invitées à fournir des informations sur ce qu’elles font pour remédier rapidement à ces difficultés”. Les compagnies ont “trois semaines pour répondre”, précise l’exécutif européen. Il s’agit d’une première étape, qui peut déboucher ensuite sur une enquête plus approfondie, et à terme sur des sanctions.Tout au long de la crise, la Commission européenne a souligné que les droits des consommateurs devaient être respectés malgré le contexte et les difficultés rencontrées par le transport aérien.Pour défendre ces droits, elle a lancé en juillet une procédure d’infraction à l’encontre de dix pays, une action toujours en cours pour trois d’entre eux (Croatie, Lituanie, Slovaquie).À voir également sur Le HuffPost: À Denver, une pluie de débris d’un avion en difficulté s’abat sur la villeLIRE AUSSI:Un Boeing 777 atterrit en urgence à Moscou après une nouvelle avarieLa "fatigue du métal" piste privilégiée après l'avarie moteur du Boeing 777 à Denver

Danone : le PDG ne sera bientôt plus DG

Contesté par des fonds activistes et certains administrateurs, Emmanuel Faber a accepté lundi de réduire son périmètre à la tête de l’entreprise agroalimentaire.

   il y a 12 heures:
Libération

Khashoggi : sa fiancée appelle à «punir» le prince héritier saoudien, Washington petit bras

Après la publication par les Etats-Unis d’un rapport mettant en cause le prince héritier saoudien dans l’assassinat de Jamal Khashoggi, sa fiancée appelle à punir Mohammed ben Salmane. Mais Washington se borne à demander la démantèlement de l’unité ayant fomenté le meurtre.

Rixes entre bandes : les mécaniques de la violence. Avec Marwan Mohammed et Mathias Gardet.

durée : 02:00:09 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

Variants, vaccination, mesures de restriction : l’équation aux multiples inconnues des politiques sanitaires. Avec Odile Launay et Samuel Alizon.

durée : 02:00:14 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

Du procès Barbarin, au procès de l’Église : la fin de l’omerta. Avec Céline Béraud et Isabelle de Gaulmyn.

durée : 02:00:29 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

Pasteur : avancées scientifiques et progrès social. Avec le professeur Stewart Cole.

durée : 02:00:01 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

Florence Aubenas : du fait divers à la fresque sociale

durée : 02:00:47 - Les Matins - par : Guillaume Erner - . - réalisation : Vivien Demeyère

   
Les Matins de France Culture

"13h15 le dimanche". Affaire Renaud, la justice à terre

Dans le cadre de sa collection "Les films noirs de la Ve République", retour sur l'une des plus grandes énigmes judiciaires françaises : l’assassinat à Lyon du juge François Renaud, le 3 juillet 1975... Quarante-cinq ans après les faits, l’affaire est close, prescrite. Ni les assassins ni les commanditaires n'ont été officiellement identifiés...

Coronavirus : l'espace Schengen mis à mal

À partir du mardi 2 mars, un test négatif au Covid-19 devient obligatoire pour passer la frontière de la Moselle vers l'Allemagne. Le département français est classé par Berlin comme "zone à forte circulation du virus". Une nouvelle fois, la libre circulation est mise à mal en Europe.

   il y a 23 heures:
Franceinfo - France

"13h15 le samedi". Le bonheur est sur le Causse

Le causse Méjean, en Lozère, est l’endroit le moins peuplé du département le moins peuplé de France. Un plateau calcaire de 345 kilomètres carrés aux allures de steppe mongole, avec une densité de population équivalente à celle du Sahara. C’est là que vivent Hugues et Anaïs. Il y a quatre ans, ils ont repris la ferme familiale avec leurs cousins...

Minneapolis va recruter des influenceurs pour couvrir le procès de la mort de George Floyd

Alors que le procès de Derek Chauvin, le policer inculpé pour la mort de George Floyd, doit commencer dans une semaine, les autorités locales mettent en œuvre un plan de communication pour “apaiser” les tensions à Minneapolis. Six influenceurs seront notamment chargés de publier des “messages approuvés” sur les réseaux sociaux.

   il y a 15 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

Le dîner de trop de deux ministres jordaniens

Les ministres jordaniens de l’Intérieur et de la Justice ont été contraints dimanche 28 février de rendre leur tablier après avoir participé à un dîner lors duquel le nombre de convives dépassait la limite fixée par les mesures contre le Covid-19.

   il y a 16 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

Des travailleurs géorgiens embauchés dans le secteur agricole en Allemagne

Dès le 1er avril, des milliers de travailleurs géorgiens seront accueillis par l’Allemagne, pour une durée maximale de trois mois, dans le secteur agricole. Une bouffée d’oxygène pour certaines familles alors que la Géorgie est plongée dans une grave crise économique due à la pandémie, mais aussi, comme le soutient un journal russe, à la russophobie.

   il y a 17 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

Dans le Gers, les personnes lourdement handicapées vaccinées grâce au "vaccibus"

Depuis ce jeudi, les médecins généralistes peuvent vacciner leurs patients âgés de 50 à 64 ans présentant des risques. Mais certaines personnes ne peuvent tout simplement pas se déplacer. Alors dans le Gers, une ambulance des pompiers a été transformée en centre de vaccination itinérant. #IlsOntLaSolution





· · ·