Journaux - Ma Revue de presse - Infos de Dernière minute
Actualités et plus Autres flux
jeuxvideo.com
Il y a des jeux qui vous font perdre la boule et Bang on Balls est de ceux-là. A vous la découverte de l'histoire en roue libre ! ;

Revue de presse: Journaux

Mis à jour à 08:04:52.

Loukachenko se lance dans un jeu dangereux avec la minorité polonaise

Alors que le bras de fer se poursuit entre le pouvoir de Minsk et l’opposition en exil qui tente d’entretenir la contestation, c’est la puissante association représentant les Polonais de Biélorussie qui est prise pour cible par le régime.

   il y a 2 heures:
Courrier international - Actualités France et Monde

Le Japon va rejeter dans l’océan l’eau contaminée de Fukushima

Cette décision met un terme à sept années de débats sur la manière de se débarrasser de l’eau provenant de la pluie, des nappes souterraines ou des injections nécessaires pour refroidir les cœurs des réacteurs nucléaires.

   il y a 5 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Alain Duhamel assure qu'il ne savait pas qu'il allait manger dans un restaurant clandestin

RESTAURANTS CLANDESTINS - Le journaliste Alain Duhamel a livré sa version des faits après sa participation fin mars à un déjeuner dans un appartement, organisé par le cuisinier Christophe Leroy mis en cause pour des dîners clandestins.Sur l’antenne de BMTV ce lundi 12 avril, il est revenu sur ce “déjeuner professionnel” avec l’ancien ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux.“Déjà, je ne savais pas que j’allais déjeuner chez Christophe Leroy. En réalité ce qui s’est passé, c’est assez simple: je devais déjeuner avec Brice Hortefeux (...). Il était prévu qu’on déjeune au siège des Républicains avec un plateau-repas et dans un bureau. Et la veille, j’ai reçu un SMS me donnant une adresse différente”, explique Alain Duhamel (à écouter dans la vidéo ci-dessous). “Comme c’était une adresse privée, sans aucune autre précision, j’ai cru que c’était peut-être soit son appartement, soit un bureau qu’il avait ailleurs, et quand je suis arrivé, je suis rentré, eh bien je me suis aperçu que ce n’était pas du tout ce que j’avais pu imaginer, penser et encore moins voulu.”“Il m’a piégé je crois sans le vouloir, peut-être sans le savoir, mais en tout cas sûrement sans le vouloir”, estime le journaliste à propos de Brice Hortefeux. “Il m’a mis dans une situation ridicule. Lui-même a été très correct après, dès que l’information a été connue. Immédiatement il a dit que oui, c’était lui qui avait organisé, que moi je ne savais rien et il m’a présenté ses regrets, donc voilà il a été correct. Disons qu’il a été mal inspiré.”Restaurant clandestin: la mise au point d'Alain Duhamel pic.twitter.com/te2Q0hnw2s— BFMTV (@BFMTV) April 12, 2021“C’est un appartement privé et pas un restaurant, on me l’a présenté comme un business club. Nous étions moins de six, aucune règle n’a été enfreinte”, avait lui réagi Brice Hortefeux ce week-end, jugeant “très dérangeant l’amalgame avec ces soirées” illégales pour lesquelles Christophe Leroy fait l’objet d’une information judiciaire.Le cuisinier Christophe Leroy et le collectionneur Pierre-Jean Chalençon, soupçonnés d’avoir organisé à Paris des repas luxueux clandestins notamment au Palais Vivienne, ont été placés quelques heures en garde à vue vendredi.La diffusion d’un reportage par M6 la semaine dernière sur des dîners clandestins fastueux à Paris a déclenché une vive polémique, un des organisateurs, identifié comme étant Pierre-Jean Chalençon, affirmant avoir “dîné dans la semaine dans deux-trois restaurants clandestins” où il aurait croisé “des ministres”.À voir également sur Le HuffPost: Darmanin n’a pas toujours été aussi sévère avec la “rumeur” qui “sape la démocratie”LIRE AUSSI:L'ex-maire de Marseille Michèle Rubirola dément avoir été dans un restaurant clandestinÀ Paris, plus de 110 personnes verbalisées dans un restaurant clandestin

Plusieurs blessés au cours d’une fusillade dans un lycée du Tennessee, aux Etats-Unis

La police a expliqué qu’un homme était mort sur place, au lycée de Knoxville, tandis qu’un autre avait été placé en détention « pour enquête plus approfondie ».

   il y a 3 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Covid-19 dans le monde : le Royaume-Uni remplit son objectif pour la vaccination des plus de 50 ans

Plus de 32 millions de personnes (pour 66 millions d’habitants) ont reçu au moins une première dose au Royaume-Uni, a annoncé Boris Johnson.

   il y a 7 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

En Russie, 500 drones pour les 60 ans du premier vol dans l'espace

RUSSIE - Dans le ciel nocturne, 500 drones ont décollé pour raconter l’histoire de la conquête spatiale dans la ville de Novgorod, à près de 600 kilomètres de Moscou. Ils ont rendu hommage, 60 ans après, au premier vol dans l’espace, celui de Iouri Gagarine, célébré à travers le pays.Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus, les drones représentaient dans le ciel des symboles de l’exploration spatiale soviétique et russe (le premier satellite, le premier vol spatial humain à bord du vaisseau spatial “Vostok”, station spatiale internationale). Après le spectacle, les drones sont descendus doucement vers le sol comme des étoiles filantes.Toute la composante visuelle du spectacle ainsi que la trajectoire des drones a été calculée sur ordinateur, de sorte que le processus de lancement des drones soit contrôlé par une seule personne.Fierté nationaleVladimir Poutine a estimé lundi 12 avril que la Russie devait rester une grande puissance “nucléaire et spatiale”. Source de fierté en Russie, ce vol est commémoré à un moment où l’industrie spatiale russe enchaîne les difficultés. Si le pays reste une grande puissance dans le domaine, il peine à se réinventer depuis la disparition de l’URSS.Les cosmonautes de la Station spatiale internationale (ISS) se sont également joints aux félicitations, Oleg Novitski saluant “108 minutes légendaires, devenues un exemple d’héroïsme”.Soixante ans plus tard, la Russie continue d’envoyer régulièrement des femmes et des hommes dans l’espace. Une fusée Soyouz, décorée pour l’occasion du profil de Gagarine, a décollé vendredi 9 avril de Baïkonour vers l’ISS avec à son bord deux Russes et un Américain.À voir également sur Le HuffPost: 60 ans après Gagarine, deux russes et un américain décolle dans la fusée SoyouzLIRE AUSSI:À Saint-Pétersbourg, un incendie gigantesque dans une fabrique historiquePoutine pourra rester au pouvoir en Russie jusqu'en 2036

   il y a 11 heures:
Le Huffington Post

Zlatan Ibrahimovic, photographié dans un restaurant en Italie, crée la polémique

ITALIE - Une photo de Zlatan Ibrahimovic attablé dans un restaurant de Milan, censé ne pouvoir accueillir des convives dans le cadre des restrictions anti-Covid, a suscité ce lundi 12 avril une polémique, même si l’entourage de la star a assuré qu’il s’agissait d’une “rencontre de travail” et non d’un déjeuner. Sur cette photo diffusée par le site Fanpage.it, l’attaquant vedette de l’AC Milan est installé avec d’autres personnes, sans masque, autour d’une table où sont posés quelques verres. Selon le site, la photo a été prise dimanche midi alors que, dans toute l’Italie, les restaurants sont actuellement seulement autorisés à vendre ”à emporter”. Zlatan Ibrahimovic a été aperçu dans un restaurant en ayant enfreint les règles de distanciation sociale. Il risque une suspension de la part de son club, l’AC Milan. pic.twitter.com/6q1oJv6gwi— Instant Foot ⚽️ (@lnstantFoot) April 12, 2021Le propriétaire de l’établissement milanais, joint par le site, a toutefois assuré que personne n’avait déjeuné: “C’était une chose entre amis, nous sommes amis et de temps en temps on se voit chez moi quand ce n’est pas chez d’autres amis”, a-t-il souligné.Face à la polémique suscitée sur les réseaux sociaux, l’entourage du joueur a précisé qu’il s’agissait d’une “rencontre de travail”. “C’était une réunion privée, avec un nombre restreint de personnes”, a indiqué à l’AFP cette source, sous couvert d’anonymat. Zlatan Ibrahimovic, lui-même touché par le Covid-19 en septembre, avait promu cet automne le respect des règles de distanciation et le port du masque, dans une vidéo diffusée par la région de Lombardie.À voir également sur Le HuffPost: Zlatan Ibrahimovic fond en larmes pour son retour en sélectionLIRE AUSSI:Benzema a enflammé le clasico avec ce geste magnifiqueLe brassard de Ronaldo vendu 64.000 euros pour aider un enfant malade

Tennessee: plusieurs personnes touchées par des tirs dans un lycée de Knoxville

ÉTATS-UNIS - Plusieurs personnes ont été touchées ce lundi 12 avril par des tirs dans un lycée de Knoxville, ville de l’État américain du Tennessee, a annoncé la police.“Les agents du département de police de Knoxville ont été dépêchés au lycée Austin-East Magnet après le signalement d’un homme probablement armé dans l’établissement”, a annoncé la police sur Twittter.“Des coups de feu ont été tirés alors qu’ils s’approchaient du suspect”, a-t-elle détaillé, précisant qu’un policier avait été touché mais que ses jours n’étaient probablement pas en danger.Un homme est décédé sur place, tandis qu’un autre a été placé en détention “pour enquête plus approfondie”, ajoutent les autorités. Elles ne précisent pas si la personne décédée fait partie des suspects.The officer wounded in a school shooting in Knoxville, Tennessee is being treated at a hospital and the extent of his injuries is not yet known, @wvlt reports https://t.co/pccqjTwCYApic.twitter.com/gaTP67b0Ix— CBS News (@CBSNews) April 12, 2021La maire de la ville, Indya Kincannon, a déclaré à la presse locale avoir échangé avec le policier touché qui “est conscient” et “reste positif”.Une situation “tragique et très difficile”Un site pour que les familles se retrouvent a été ouvert dans un stade de baseball adjacent au lycée, indiquent les autorités de cette ville de 180.000 habitants, dans le sud du pays.“L’établissement a été sécurisé et les élèves qui n’étaient pas concernés par l’incident ont été confiés à leurs familles”, a indiqué dans un tweet un responsable du district scolaire, Bob Thomas.Bill Lee, le gouverneur du Tennessee qui avait quelques jours plus tôt renforcé les droits des détenteurs d’armes dans son État, a déploré une situation “tragique et très difficile”.Les fusillades en milieu scolaire sont un fléau récurrent aux États-Unis depuis la tuerie de Columbine, dans le Colorado, en avril 1999.Dénonçant l’”épidémie” de la violence par armes à feu, le président Joe Biden a dévoilé la semaine dernière des mesures ciblées visant à limiter la prolifération de ces armes aux États-Unis.L’État du Tennessee, réputé pour être le berceau de la musique country, est longé par le massif des Appalaches.À voir également sur Le HuffPost: Biden veut interdire les fusils d’assaut après la tuerie de BoulderLIRE AUSSI:Une fusillade dans un supermarché du Colorado fait 10 mortsÀ Minneapolis, manifestations après la mort d'un jeune noir dans une fusillade avec la police





· · ·