Journaux - Ma Revue de presse - Infos de Dernière minute
Actualités et plus Autres flux

Revue de presse: Journaux

Mis à jour à 09:10:48.

Australie: Sydney touchée par une impressionnante tempête

AUSTRALIE - Une tornade, des grêlons et des vents violents. Les habitants de la région de Sydney ont été touchés par une tempête ce jeudi 14 octobre. Les météorologues avaient placé la Nouvelle-Galles du Sud en alerte aux orages violents pour la soirée, avec un risque de tornade.À certains endroits, des grêlons de 5cm sont tombés durant plusieurs minutes recouvrant le sol. Des vents jusqu’à 90km/h ont accompagné cette pluie provoquant des inondations soudaines dans les rues. Le toit du centre commercial de Mount Druitt, dans la banlieue de Sydney, s’est effondré, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.Un peu plus tard durant la nuit, vers 22h, une tornade a été perçue à Armidale, une ville située dans les terres au nord-ouest de Sydney. 25.000 habitants ont été privés d’électricité. Les secouristes étaient à l’œuvre pour tout déblayer ce vendredi. D’après des images partagées par The Today Show, les villes comme Melbourne ou encore Brisbane ont également été touchées par les intempéries. Wild weather hit Sydney yesterday, with a storm bringing heavy rain and even a tornado warning. #9Todaypic.twitter.com/L2WawOSYu2— The Today Show (@TheTodayShow) October 14, 2021Selon le directeur du service d’urgence de l’État, Scott Dodson, 212 appels ont été passés au centre de secours. “Nous avons eu plus de 5000 personnes évacuées mais heureusement aucun blessé”, a-t-il indiqué aux médias.À voir également sur Le HuffPost: Tempête Ida: violentes inondations à New York où l’état d’urgence a été déclaréLIRE AUSSI:Inondations à Agen après un "record absolu" de pluies, plus de 2m d’eau par endroitsLe bilan monte à 44 morts dans la région de New York après les inondations éclair

Chasse: la capture de certains oiseaux par cages ou filets réautorisée

CHASSE - Le bras de fer entre l’État et les associations de protection des animaux n’est pas près de prendre fin. Deux mois après que le Conseil d’État a jugé illégaux plusieurs arrêtés concernant des chasses traditionnelles d’oiseaux, huit textes publiés au Journal officiel ce vendredi 15 octobre viennent de les autoriser de nouveau. En août dernier, les arrêtés autorisant la chasse des vanneaux huppés, pluviers dorés, alouettes des champs et autres grives et merles noirs à l’aide de filets (“pantes”, “tenderies”) ou de cages (“matoles”) avaient été jugés contraires au droit européen sur la protection des oiseaux par l’institution administrative.Mais en septembre, l’exécutif avait mis plusieurs arrêtés en consultation pour permettre certaines de ces chasses, faisant valoir qu’elles respectent bien le droit européen. Ces textes, a expliqué au Parisien la secrétaire d’État à la biodiversité Bérangère Abba, pointent “l’absence de solution alternative”, “la quantité et la sélectivité” des captures et les “contrôles” qui seront effectués.105.000 alouettes pour la saison 2021-2022La saison de chasse 2021-2022 autorisera donc ces techniques de chasses traditionnelles. Les chasseurs pourront en profiter dès ce week-end. Les arrêtés précisent également le nombre d’oiseaux maximum à capturer par département. Par exemple, la capture d’environ 105.000 alouettes des champs est autorisée pour la période dans une série de départements. Il s’agit de la Gironde, des Landes, du Lot-et-Garonne et des Pyrénées-Atlantiques.Cette décision fait en revanche bondir les ONG comme One Voice, qui a déjà annoncé avoir entamé une procédure en référé. Nous avions annoncé que si @Ecologie_Gouv autorisait à nouveau les chasses traditionnelles, nous saisirions @Conseil_Etat. Les arrêtés condamnant près de 115000 oiseaux ont été publiés, nos référés partent. #LaChasseUnProblèmeMortel#LaFranceTueSesOiseauxhttps://t.co/3L8H55lfMR— One Voice (@onevoiceanimal) October 15, 2021La Ligue de protection des oiseaux avait aussi annoncé dès septembre son intention de demander la suspension de ces arrêtés s’ils venaient à être signés. Cette mesure est interprétée comme un geste envers l’électorat très courtisé des chasseurs qui ont manifesté par milliers mi-septembre.Des personnalités s’indignent aussi comme l’avocat spécialisé en environnement Arnaud Gossement. Il évoque ce vendredi sur Twitter un “triste jour pour le vivant et son droit”, un message partagé notamment par l’écologiste Delphine Batho. Pour le porte-parole de la Fondation Brigitte Bardot, “la France se met de nouveau en infraction avec le droit européen et fragilise des populations d’oiseaux en déclin”.Les arrêtés autorisant des "chasses traditionnelles" d'oiseaux (alouette, grives, merles..) ont été publiés au JO. ➡️https://t.co/RXj86VCOCUTriste jour pour le vivant et son droit. Merci d'avance aux associations une fois de plus contraintes de saisir le juge. cc @LPOFrancepic.twitter.com/By5IPjRwxx— Arnaud Gossement (@ArnaudGossement) October 15, 2021#ChasseLa France se met de nouveau en infraction avec le droit européen et fragilise des populations d'oiseaux en déclin. Cette incapacité de @WillySchraen à remettre en cause les pratiques les + cruelles contribue au rejet de la chasse dans sa globalité. https://t.co/YWwXlTr4JG— Christophe Marie (@FBB_PorteParole) October 13, 2021L’alouette des champs et le vanneau huppé sont classées en “préoccupation mineure” ou “quasi menacé” selon la Liste rouge des espèces menacées de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) en France.La chasse des grives, merles noirs, vanneaux huppés, des pluviers dorés est également réautorisée dans les Ardennes en petite quantité. 5.800 sur la période autorisée de chasse pour les deux premiers et 1.200 oiseaux pour les deux derniers.Le gouvernement a interdit fin août la chasse à la tourterelle des bois, oiseau dont la population s’est effondrée en Europe, et qui avait été protégé par le Conseil d’État en 2020. En juin, la justice a déclaré illégale la chasse à la glu.À voir également sur Le HuffPost: Le prince William appelle Jeff Bezos et Elon Musk à “sauver la planète” avant toutLIRE AUSSI:Cette marée noire au sud de Los Angeles entraîne des "conséquences irréversibles"Des milliers de gilets orange manifestent pour défendre la chasse et la ruralité

Pénurie de semi-conducteurs : le marché automobile européen s’écroule en septembre

Les principaux marchés ont enregistré des baisses à deux chiffres – avec en Allemagne une chute de 25,7 %, en Italie de 32,7 %, en France de 20,5 % – sur un an.

   il y a 22 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

L’African Theatre, le premier théâtre noir de l’Amérique esclavagiste

1821 – États-Unis. Il y a deux cents ans, William Alexander Brown ouvrait un théâtre avec une troupe d’acteurs noirs. Une gageure, alors que l’esclavage était encore pratiqué à New York.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

En Norvège, la piste terroriste se précise après l’attaque meurtrière à l’arc

L’attaque qui a fait cinq morts à Kongsberg ressemble à ce stade à un “acte terroriste”, ont estimé, jeudi 14 octobre, les services de sécurité norvégiens. Ce drame a fait naître plusieurs polémiques concernant la réactivité et la préparation de la police face à ce type d’événement, qui demeure rare dans ce pays scandinave.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Aux Etats-Unis, la course d’obstacles de l’enquête parlementaire sur l’insurrection du 6 janvier au Capitole

Alors qu’une douzaine de personnes impliquées ont été convoquées, Donald Trump a tout intérêt à favoriser une paralysie de l’enquête avant les élections de mi-mandat en 2022.

Se laver les mains, éternuer dans le coude, les Français plus mauvais élèves de l'Europe

GESTES BARRIÈRES - Les bonnes habitudes prises en plein cœur de la crise sanitaire ne se sont finalement pas si ancrées que cela dans les comportements des Européens. Se laver les mains en rentrant chez toi, éternuer dans son coude, ne pas faire la bise... En ce qui concerne ces gestes barrières, les Français, avec les Britanniques, sont les plus mauvais élèves de l’Europe, selon une étude réalisée par l’Ifop pour XLoveCam, dont les résultats sont dévoilés ce vendredi 15 octobre.Entre le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne, les Français sont ainsi ceux pour qui se laver les mains systématiquement après être allé aux toilettes est le moins systématique: trois quarts d’entre eux (76%) affirment le faire, contre une moyenne européenne de 81%. Ils sont aussi les moins nombreux à se laver systématiquement les mains après s’être mouchés: 27% contre une moyenne de 32%.Cette dernière pratique est en forte baisse par rapport à l’après-confinement de mars 2020. À ce moment-là, plus de la moitié des personnes françaises interrogées (56%) avaient adopté cette habitude.Moins de lavages de mainsCette étude réalisée auprès d’un groupe de 5039 personnes âgées de 18 ans et plus, composé d’un échantillon représentatif de la population italienne, espagnole, française, allemande et britannique, montre par ailleurs que le lavage systématique des mains baisse aussi dans d’autres contextes. Ainsi, il a perdu 23 points depuis mars 2020 avant de passer à table (de 81% à 58%), 5 points après avoir pris les transports en commun (de 70% à 65%), 21 points quand on rentre chez soi (de 86% à 55%). À chaque fois, les femmes sont un peu plus respectueuses de ces règles d’hygiène que les hommes.Lorsque l’épidémie de Covid était au plus haut, les recommandations officielles indiquaient de se couvrir avec un bras plutôt que les mains lorsque l’on éternuait ou toussait, pour limiter la propagation du virus. Ici aussi, les Français sont les moins bons élèves: 53% ont gardé cette habitude, pour une moyenne européenne de 61%. En revanche, ils sont ceux qui utilisent le plus de mouchoirs à usage unique: 49%, lorsque les Britanniques ne sont que 37% à le faire.“Si la notion de ‘gestes barrières’, inconnue du grand public il y a encore un an et demi, semble être entrée dans les esprits, les taux d’observance en matière de lavage des mains ont pour beaucoup retrouvé un seuil similaire à celui observé avant la crise. Dans des pays comme la France où les mauvaises habitudes en matière d’hygiène semblent profondément ancrées dans ‘l’habitus’ culturel de la population, marteler l’idée selon laquelle le lavage des mains est essentiel pour prévenir la transmission des infections virales hivernales reste donc un enjeu à relever pour les autorités”, note François Kraus, directeur du pôle Actualités de l’Ifop.Retour de la biseSe serrer la main et se faire la bise sont également des habitudes qui reviennent progressivement, même si elles n’atteignent pas le niveau d’avant la crise. 59% des Français interrogés serrent désormais la main aux personnes qu’ils connaissent, contre seulement 22% après le premier confinement, mais 85% avant la crise. Ils sont aussi 41% à serrer à la main à des inconnus, contre 75% avant le confinement, une pratique qui était descendue à seulement 10% en avant mars 2020. À ce sujet, les Français sont de bons élèves, la moyenne étant respectivement de 30% face à des personnes connues et de 16% face à des inconnus contre 35% et 22% en Europe.Quant à la bise, les Français n’ont pas attendu longtemps pour la retrouver. Ils sont aujourd’hui 65% à embrasser les personnes qu’ils connaissent, contre 39% après le premier confinement. Un chiffre toutefois bien au-dessous de ce que l’on pouvait observer avant l’épidémie de coronavirus (91%).  À voir également sur Le HuffPost: Votre enfant ne veut toujours pas se laver les mains? Ces détails qui changent toutLIRE AUSSICe savon imaginé par un DJ français cache une playlist pour la doucheLa fin des tests Covid gratuits pour les non-vaccinés peut-elle relancer la vaccination?

Vaccin contre la grippe : la vaccination à l’ARN messager va-t-elle changer la donne ?

Alors que la saison de la grippe approche, de nombreux laboratoires travaillent sur un vaccin à ARN messager pour lutter contre le virus saisonnier.

   il y a 23 heures:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Renault, Ford, Nissan... : le marché automobile européen s'écroule et revient à ses niveaux de 1995

La pénurie de puce, couplée à la crise du Covid-19, met à mal le marché automobile. Ce dernier s'est effondré : une baisse de 23,1% sur un an !

Haroun, Nora Hamzawi, Alex Vizorek, Bérengère Krief… Un automne de rire

Stand-up, one-man-show, one-woman-show : « La Matinale » vous propose sa sélection de spectacles à découvrir sans plus attendre dans toute la France.

   il y a 23 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Dans les coulisses de « L’affaire du siècle », trois ans de batailles dans et en dehors des tribunaux

La justice a ordonné au gouvernement de « réparer le préjudice écologique » causé par le non-respect de ses engagements. Un succès pour les promoteurs de cette action, qui ont dû dépasser des rivalités internes et l’incrédulité initiale.

   il y a 24 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Pour "Le Dernier duel", ce figurant français a embrassé Matt Damon 15 fois

CINÉMA - Quand on se porte volontaire pour être figurant sur un tournage de film, on ne sait pas toujours cela à quoi va amener. De longues heures d’attente, être coupé au montage, ne jamais passer devant la caméra...Mais il y a aussi des missions qui se trouvent être plus impressionnantes que prévu. C’est ce qu’a vécu David-Emmanuel, un jeune Lot-et-Garonnais, avec Matt Damon sur le tournage du Dernier duel, le dernier film en date de Ridley Scott. Interrogé par France Bleu, le figurant qui joue un diacre quand les personnages de Matt Damon et de Jodie Comer se marient raconte qu’il s’est notamment retrouvé à devoir embrasser l’acteur américain pas moins de 15 fois pour les différentes prises de cette scène.“Pendant la cérémonie, le prêtre fait passer les alliances aux mariés. Puis le prêtre m’embrasse, c’est le baiser de paix, et ensuite je dois embrasser Matt Damon, qui embrasse Jodie Comer”, raconte le jeune homme.“J’étais assez stressé, surtout qu’on ne m’avait pas prévenu de ce rôle-là”, se rappelle-t-il. “On tourne la scène (...), le chef opérateur dit ‘Coupez’, et il y a Matt Damon qui me dit ‘Nice to meet you’, c’était très très impressionnant. Il est très sympa”. Une expérience dont il a voulu profiter pour discuter rapidement avec l’acteur.“Il y a un moment où je suis allé vers lui parce que (...) je me suis dit: ‘Je tourne avec Matt Damon, il faut absolument que j’aille le voir.’ (...) Je lui ai dit: ‘Je suis désolé pour ces horribles bisous. Vraiment, je ne m’attendais pas du tout à ça’. Et lui, il me répond: ‘Tu sais, moi, j’ai écrit le film et je n’étais pas préparé à ça non plus’.” Un souvenir impérissable.À voir également sur Le HuffPost: Daniel Craig dévoile son étoile à HollywoodLIRE AUSSI :Inégalités, dettes, précarité... Ce que "Squid Game" dit de la société sud-coréenneDwayne Johnson confie ses regrets sur sa dispute avec Vin Diesel

Tests PCR et antigéniques payants: pour qui seront-ils toujours gratuits?

CORONAVIRUS - Pour aller au cinéma ou boire des verres, les tests anti-Covid pour obtenir un pass sanitaire pour les personnes non-vaccinées, ne sont plus remboursés. À partir de ce vendredi 15 octobre, un dépistage du Covid-19 via un test PCR coûtera exactement 43,89 euros; ce sera 25 euros pour un test antigénique (30 s’il est effectué le week-end).Avec cette mesure annoncée durant l’été, Emmanuel Macron veut réduire le coût des tests pour l’Assurance maladie en ne remboursant plus que ceux effectués pour des raisons médicales. Objectif sous-entendu: pousser les derniers réticents (environ 10% des adultes) vers la vaccination. Mais il existe des exceptions à cette décision gouvernementale.Vous êtes vaccinés, vous êtes remboursésSi vous avez un schéma vaccinal complet, qui ouvre l’accès au pass sanitaire, votre test sera gratuit. Y compris pour les tests nécessaires pour voyager dans d’autres pays. Cette prise en charge intégrale vise à ce que les personnes vaccinées continuent de se faire tester en cas d’apparitions de symptômes du Covid-19. Vous devrez prouver au laboratoire qui effectuera le test que vous avez bien reçu vos doses. Vous avez été identifiés comme cas contact par l’Assurance maladieIl faudra alors montrer un “justificatif de contact à risque”, soit un mail ou un SMS envoyé par l’Assurance maladie qui prouve que vous êtes cas contact. Impossible de frauder, les professionnels de santé pourront vérifier l’authenticité de la preuve en consultant les données de Contact-Covid, indique le site du gouvernement. Vous avez une ordonnancePour les non-vaccinés notant l’apparition desymptômes du Covid-19, il faut prendre un rendez-vous chez un médecin afin d’obtenir une prescription. Celle-ci devra être délivrée par un médecin ou une sage femme et dater de moins de 48h. Vous avez un certificat de rétablissement de moins de six moisLes personnes guéries du Covid peuvent l’obtenir. C’est un test PCR ou antigénique positif au Covid-19 d’au moins 11 jours et de 6 mois maximum.Vous avez une contre-indication à la vaccinationUn certificat octroyé par un médecin sera demandé par l’Assurance maladie pour la prise en charge. Vous avez moins de 18 ans Les mineurs, les lycéens majeurs seront remboursés, sur présentation d’une pièce d’identité, qu’ils soient vaccinés ou non.Tous les justificatifs: certificat de vaccination, de contre-indication, justificatif de cas contact, certificat de rétablissement sont donc à conserver précieusement pour obtenir un remboursement du test PCR.Prise en charge spécifique pour les outre-mer Si vous habitez en Guyane, Martinique et Guadeloupe, les tests PCR continuent d’être remboursés pour les non-vaccinés. Le gouvernement a fait ce choix alors que plane l’ombre d’une cinquième vague épidémique. Le déremboursement est prévu à la date de fin de l’état d’urgence sanitaire. A Mayotte, aucune date de fin de remboursement prévue, le système de dépistage local étant trop fragile. A La Réunion, à partir de ce vendredi 15 octobre, le test PCR coûte 27,16 euros en semaine et 32,16 euros le dimanche. Enfin, si vous avez envie de voyager mais que vous n’êtes pas vaccinés, sachez que “les tests liés à des déplacements ne seront pas pris en charge, sauf pour les mineurs, les personnes vaccinées ou ayant une contre-indication à la vaccination”, précise le gouvernement au HuffPost. À voir également sur le HuffPost: 50 millions de vaccinés: la course de graphique qui montre la progression française LIRE AUSSILes autotests plus reconnus pour le pass sanitaire dès le 15 octobreAlléger le pass sanitaire ? Ces modélisations de l'Institut Pasteur qui guident le gouvernement

Mort de Steve Caniço: l'ex-préfet de Loire-Atlantique mis en examen

JUSTICE- Le préfet de Loire-Atlantique en poste au moment de la mort en 2019 de Steve Maia Caniço à Nantes, lors d’une opération policière controversée à l’occasion de la Fête de la musique, a été mis en examen pour “homicide involontaire”, a fait savoir ce jeudi 14 octobre dans la soirée le procureur de Rennes, Philippe Astruc.“Ce jour, M. le préfet de Loire-Atlantique au moment des faits, a été mis en examen pour homicide involontaire”, a indiqué le magistrat dans un communiqué. Venant après celles de plusieurs autres protagonistes dans ce dossier entendus depuis l’été, l’audition du préfet Claude d’Harcourt était attendue courant octobre.“Sous réserve des demandes d’actes complémentaires, des interrogatoires ou confrontations qui seraient nécessaires, le terme de l’instruction pourrait intervenir en fin d’année 2021 ou début 2022 avant que le parquet de Rennes ne soit invité à prendre ses réquisitions (dans un délai de trois mois après le terme de l’instruction) sur un renvoi ou non des personnes mises en cause devant le tribunal correctionnel”, précise le communiqué du parquet.La maire sous le statut de témoin assisté“Le sous-préfet et directeur de cabinet du préfet de Loire-Atlantique au moment des faits”, ainsi que “le commissaire de police en charge du dispositif au moment des faits” avaient également été mis en examen pour homicide involontaire en juillet, suite à la mort de ce jeune homme de 24 ans, tombé dans la Loire “dans le temps de l’intervention de la police nationale”, selon les termes d’Astruc.La maire PS de Nantes, Johanna Rolland, et son ancien adjoint à la sécurité et à la tranquillité publique ont été placés en septembre sous le statut de témoin assisté, ainsi que, en juillet, “le DDSP (Directeur départemental de la sécurité publique, NDLR) adjoint en poste au moment des faits”.La ville et la métropole de Nantes, dont Johanna Rolland est présidente, ont été placées en septembre sous le statut de témoin assisté en tant que personnes morales. Le témoin assisté est une personne mise en cause dans une affaire pénale. Il s’agit d’un statut intermédiaire entre celui du témoin et celui du mis en examen.Steve Maia Caniço, animateur périscolaire, avait disparu après une opération policière destinée à faire cesser une soirée électro en bord de Loire dans la nuit du 21 au 22 juin 2019. Son corps avait été retrouvé, dans le fleuve, plus d’un mois plus tard, le 29 juillet.À voir également sur Le HuffPost: À Moscou ,la police diffuse de la musique patriote pour empêcher une manifestation anti-KremlinLIRE AUSSI :Deux policiers qui avaient lancé qu'un "bicot, ça nage pas" écopent de 5 jours d'exclusion"J'ai cru que j'allais mourir": Yanis, 17 ans, raconte son agression homophobe en Essonne

Le suspect de l’attaque à l’arc en Norvège était converti à l’islam et suivi pour radicalisation

Les services de renseignement semblent croire à une attaque terroriste ; la police n’exclut pas le geste d’un déséquilibré.

   
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

“Maid”, sur Netflix : une série sensible et inégale sur l’emprise et la pauvreté

Cette mini-série adaptée d’un best-seller relate le douloureux parcours d’une jeune mère pour échapper à un compagnon violent et s’extraire de la précarité. Une tentative maladroite, mais bien intentionnée, de mettre en lumière les combats de nombreuses femmes, juge la presse américaine.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Vague d’indignation au Brésil après le veto de Bolsonaro à la distribution gratuite des tampons

Alors que le président a évoqué le coût de la mesure pour justifier sa décision, les défenseurs de la législation se mobilisent pour passer outre l’aval du dirigeant.

   
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

“Far Cry 6” déçoit avec sa représentation caricaturale de Cuba

Parmi les sorties les plus attendues de l’automne, la nouvelle mouture du jeu vidéo a beaucoup déplu au critique du site spécialisé Polygon. Avec son île fictive inspirée de Cuba, il reprend les ingrédients des volets précédents, en y ajoutant des stéréotypes sur les Latino-Américains.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Deux policiers qui avaient lancé "un bicot, ça nage pas" écopent de 5 jours d'exclusion

JUSTICE - Deux policiers ont été sanctionnés par cinq jours d’exclusion ferme à la suite de l’interpellation d’un Égyptien en avril 2020 à l’Île-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) au cours de laquelle l’un d’eux avait déclaré qu’“un bicot comme ça, ça ne nage pas”, a-t-on appris ce jeudi 14 octobre auprès de la préfecture de police de Paris (PP).La Directeur général de la police nationale, Frédéric Veaux, qui a assorti cette sanction de 10 jours d’exclusion temporaire de fonction avec sursis, est allé au-delà des recommandations du conseil de discipline de la PP qui, en décembre 2020, avait proposé trois jours d’exclusion.Des avocats, dont celui de l’interpellé, Me Arié Alimi, avaient dénoncé la faiblesse de cette recommandation.“Tu aurais dû lui accrocher un boulet au pied”Le 26 avril vers 1H30 du matin, des policiers avaient interpellé à l’Île-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) un homme soupçonné de vol de matériel sur un chantier et qui avait tenté, selon des sources policières, de prendre la fuite en se jetant dans la Seine.“Un bicot comme ça, ça nage pas”, avait déclaré un des policiers selon une vidéo diffusée par le journaliste Taha Bouhafs, et visiblement filmée après que les fonctionnaires ont sorti l’homme du fleuve. “Ha! ha! ça coule, tu aurais dû lui accrocher un boulet au pied”, pouvait-on également entendre.Les deux policiers avaient été suspendus huit mois -une mesure conservatoire qui ne correspond pas à une sanction- puis réintégrés en décembre 2020 à leur commissariat.Pour ces faits, l’un d’eux, qui fait partie des effectifs de nuit de la Direction territoriale de la sécurité publique des Hauts-de-Seine, devra répondre d’injures racistes devant le tribunal correctionnel de Bobigny le 4 novembre.À voir également sur Le HuffPost: Une grand-mère résiste à un vol à l’arraché en plein MoscouLIRE AUSSI :Darmanin porte plainte contre Poutou après ses propos sur la police qui "tue"Une attaque à l'arc fait plusieurs morts et des blessés en Norvège, un suspect interpellé

Bolloré prêt à vendre ses activités logistiques en Afrique

Selon les informations du « Monde », la banque Morgan Stanley a commencé à sonder des acheteurs pour Bolloré Africa Logistics, branche historique et longtemps la « vache à lait » de l’homme d’affaires.

   il y a 22 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Covid-19 : moins de 10 % des Français sont concernés par la fin de la gratuité des tests de dépistage

Seuls les adultes non vaccinés et sans ordonnance seront concernés par la mesure qui prend effet le 15 octobre.

   il y a 22 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Pendant que les prix du gaz flambent, le charbon brûle

Dans un contexte de forte reprise économique, la consommation de charbon dit thermique, destiné à la production d’électricité, atteint des niveaux désormais supérieurs à ceux d’avant le Covid-19.

   il y a 22 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Études à l’étranger au temps du Covid : “Je voulais partir quoi qu’il arrive”

Malgré la pandémie, de nombreux étudiants français ont fait le choix de partir faire une partie de leurs études à l’étranger. Certains ont raconté à Courrier Expat comment se passe leur expérience sur place, entre plaisir et restrictions.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Le Royaume-Uni paie des années de libéralisation

Le pays gère mal sa dépendance au gaz, déplore ce magazine. Entre aléas liés aux importations, capacité de stockage insuffisante et multiplication de fournisseurs privés fragiles, Londres s’en mord aujourd’hui les doigts.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Comprendre la querelle sur les chiffres de l’immigration illégale entre la France et l’Algérie

Les obligations de quitter le territoire français (OQTF) sont au centre des tensions entre les deux pays, qui entretiennent chacun la confusion sur leur vrai nombre.

   
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Défiscalisation : des réductions d’impôt élevées, mais une vraie prise de risque

Les contribuables fortement imposés peuvent facilement se laisser tenter par des placements promettant une belle carotte fiscale. Mais la rentabilité de ces produits n’est pas assurée et le risque de perte en capital bien présent.

   il y a 23 heures:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Mode : les prix des vêtements vont-ils s’envoler après la flambée du coton ?

Le cours du coton s'est envolé de 54% en un an, ce qui pourrait mener à une hausse des prix des vêtements dans les mois à venir.

   il y a 23 heures:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Covid-19 : les infections largement sous-estimées en Afrique, la Russie face à des décès records !

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

Jouets : Brexit, inflation, transport… Noël sera un défi, au Royaume-Uni !

Les conséquences du Brexit se font sentir au Royaume-Uni : de nombreux problèmes d'approvisionnement touchent le pays.

   il y a 23 heures:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Covid-19 : l’Italie instaure le passe sanitaire obligatoire pour tous les travailleurs

Cette décision, qui concerne près de trois millions de personnes non vaccinées, risque de provoquer manifestations, blocages et perturbations potentielles de l’économie.

   il y a 24 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Le mari de Delphine Jubillar devant les juges d'instruction

FAITS DIVERS - Un interrogatoire décisif ou le brouillard persistera-t-il? Dix mois après la disparition de Delphine Jubillar, son mari Cédric sera présenté aux juges d’instruction ce vendredi 15 octobre et interrogé sur le fond du dossier, une première depuis son interpellation en juin.Après deux jours en garde à vue, il avait été mis en examen le 18 juin pour “homicide volontaire par conjoint” et incarcéré après des déclarations contradictoires dans son récit sur la disparition de sa femme dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Le corps de celle-ci n’a pas été retrouvé.Le dossier soulève plusieurs questions: pourquoi son podomètre n’affiche que 40 pas au compteur alors que Cédric Jubillar affirme avoir recherché Delphine avant l’arrivée des gendarmes? Pourquoi avoir lancé une machine à laver avec la couette de sa femme à 5h du matin?Trois demandes de remise en liberté rejetées Cédric Jubillar assurait aussi que la séparation du couple, en instance de divorce, se passait “de manière non-conflictuelle”. Des déclarations encore contredites par les éléments de l’enquête dépeignant un homme “brutal, grossier, agressif y compris envers ses enfants”, avait déclaré le procureur de la République de Toulouse Dominique Alzear.Le plaquiste-peintre de 34 ans clame néanmoins son innocence et a demandé à trois reprises sa remise en liberté. Une requête invariablement rejetée par la justice.Pendant ce temps, l’enquête piétine. Depuis des mois, les fouilles pour retrouver l’infirmière de 33 ans se poursuivent aux alentours de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn, où habitait le couple avec ses deux enfants. Une équipe de spéléologues de la gendarmerie a même été dépêchée pour mener des recherches en sous-sol le 6 octobre. En vain.“Ce dossier est vide de preuve”Début septembre, rapporte Le Parisien, les enquêteurs ont également repris les auditions auprès d’amis et connaissances de Cédric Jubillar, en axant les questions sur des lieux où il aurait pu dissimuler un cadavre.Alors, l’audition de ce vendredi pourrait-elle donner un coup d’accélérateur à l’enquête? Selon Le Dauphiné, Cédric Jubillar devra en tout cas éclaircir les zones d’ombres et les incohérences en répondant à plusieurs questions comme: pourquoi son téléphone était-il éteint entre 22h08 et 3h54, la nuit de la disparition de sa femme, alors qu’il le laisse allumé d’habitude? Pourquoi son épouse serait sortie promener les chiens dans la nuit alors que ce n’était pas dans son habitude? Pourquoi, la nuit de la disparition de Delphine, Cédric s’est connecté sur un site de rencontres et a joué en ligne à Game of Thrones?“Le fait qu’il n’y ait ni corps, ni aveux, n’empêche pas qu’un suspect soit renvoyé devant les assises. C’est un cas de figure fréquent. La culpabilité peut être établie sur la base d’un faisceau d’indices”, rappelle un magistrat.L’avocat de Cédric Jubillar, Me Alexandre Martin, a lui assuré sur Sud Radio que rien ne prouvait la culpabilité de son client. “Oui, il y a des fouilles et mon client répondra aux questions. Mais il y a des mois d’enquête et pourquoi les juges ne l’ont pas interrogé depuis juin? Ce dossier est vide de preuve!” À voir également sur Le HuffPost: États-Unis: La disparition d’une Instagrameuse puis de son fiancé questionneLIRE AUSSI:Une prof jetée au sol par un élève dans un lycée de Seine-et-Marne, 3 lycéens en garde à vueL'homme retrouvé mort dans le Gard est bien "le Grêlé", tueur en série recherché depuis 35 ans

Ce 15 octobre, je rends hommage à Samuel Paty avec mes élèves, comme tous les jours - BLOG

SAMUEL PATY - Ce vendredi 15 octobre, avec un jour d’avance, les enseignants de France sont invités par le ministère de l’Éducation nationale à commémorer la mort de Samuel Paty. Notre collègue d’Histoire avait eu le malheur de montrer à ses élèves les caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo au cours d’une leçon sur la liberté de la presse. Pour cela, il avait été décapité par un terroriste tchétchène de 18 ans.Un an après, que reste-t-il de notre indignation, des beaux discours républicains? Qu’avons-nous fait des promesses proférées en grande pompe dans la cour de la Sorbonne?En ce qui me concerne, je ne rendrai pas d’hommage spécial à Samuel Paty ce jour-là. Vous avez envie de raconter votre histoire? Un événement de votre vie vous a fait voir les choses différemment? Vous voulez briser un tabou? Vous pouvez envoyer votre témoignage à temoignage@huffpost.fr et consulter tous lestémoignages que nous avons publiés. Pour savoir comment proposer votre témoignage, suivez ce guide!Lundi 11 octobre, la Principale du collège dans lequel j’enseigne nous a transmis le mail de Charline Avenel, rectrice de l’Académie de Versailles. Elle nous y informe de “la possibilité offerte à chaque enseignant, au cours de la journée du vendredi 15 octobre 2021, de rendre un hommage à leur collègue et de mener une réflexion autour du thème de l’esprit critique, du métier de professeur, son rôle et sa légitimité”.Nous sommes donc exhortés à défendre notre rôle, notre mission et jusqu’à notre légitimité devant nos élèves. Le médecin réfléchit-il avec ses patients au rôle qu’il doit jouer dans sa guérison ? Le pilote doit-il convaincre ses passagers qu’il a pour mission de les conduire à bon port ?Jusqu’à quel point l’aura du professeur est-elle tombée pour que nous nous retrouvions à devoir clarifier nos intentions, à rendre des comptes aux enfants que nous avons la lourde et noble responsabilité d’élever, au plus beau sens du terme ?A la différence de la rentrée de novembre dernier, où nous avions été livrés à nous-mêmes pour aborder le sujet avec nos élèves, le Ministère met cette fois à la disposition des enseignants quelques pistes de réflexion ainsi que quelques supports pédagogiques sur le site d’Eduscol : une petite anthologie de très beaux textes du patrimoine abordant la figure du professeur et sa place dans la Cité ainsi qu’un discours de Robert Badinter sur la laïcité, particulièrement émouvant pour les citoyens convaincus que nous sommes.Comment convaincre les plus rétifs à la laïcité?Mais on voit mal comment ces supports pourraient convaincre les esprits les plus rétifs à l’idée de laïcité. Bien sûr, dans les établissements de centre-ville, ces discours seront bien reçus... Mais ils prêcheront des convaincus ! Qu’est-ce que cela changera au regard de l’élève qui pense que la laïcité relève de la censure de savoir qu’Albert Camus, fraîchement récompensé par la plus haute distinction littéraire, écrivait un courrier plein d’admiration et de reconnaissance à son ancien instituteur ?La laïcité ne peut de toute façon pas faire l’objet d’une leçon sans devenir morale et c’est la raison pour laquelle elle mérite bien plus qu’une heure dans l’année. Elle doit devenir concrète, être mise en action, par la discussion, le dialogue, le débat d’idées, la découverte de l’autre et du respect qu’on lui doit.Le malentendu fondamental, pour certains élèves, concerne la définition même de la laïcité : pour eux, c’est le principe qui interdit d’afficher sa religion à l’école et qui donc éloigne de Dieu. L’emblème de cette censure, pour eux, est l’interdiction du port du voile pour les élèves. Autrement dit, pour nombre d’entre eux, la laïcité est une islamophobie qui ne dit pas son nom. Ce qu’il faut, ce n’est donc pas réfléchir à la place et à la légitimité du professeur (comme cela est indigne...) mais bel et bien revenir à ce qu’est la laïcité, à la possibilité qu’elle offre à chacun de croire en ce qu’il veut, de ne pas croire, de ne pas être discriminé en fonction de son positionnement sur le spectre de la croyance.Revenir donc à la laïcité comme principe positif, garant de la liberté de chacun, de l’épanouissement intellectuel dans les meilleures conditions pour tous et condition nécessaire du vivre-ensemble. C’est dans cette optique que nous organisons dans notre établissement un affichage sur les livres sacrés des trois monothéismes au mois de décembre, autour de la journée de la laïcité,  en lien avec une exposition de la Bibliothèque Nationale de France ; c’est dans cette optique également que nous demandons à l’association Coexister d’intervenir auprès de tous les élèves de 6ème. Mais, on le voit, nous sommes acculés à externaliser l’approche de ces problématiques.Les professeurs ont peurLa vérité est que certains professeurs ne se sentent pas d’aborder ces questions avec leurs élèves. Parce qu’ils ont peur, d’abord, des proportions que ce qu’ils voudraient n’être qu’une simple discussion pourrait prendre. Ensuite parce qu’ils ne sont pas convenablement formés à aborder ces sujets avec des adolescents dont l’existence est parfois tout entière tournée vers et organisée par la religion. Parce qu’ils n’ont pas envie, enfin, d’être les porte-voix d’une institution par laquelle ils se sentent méprisés.Oui, certains professeurs ont peur. A la rentrée de novembre dernier, ils avaient été nombreux à arriver en cours le ventre noué et la gorge serrée, nombreux également à renoncer à revenir sur ce qu’il s’était passé avec leurs élèves. Qui osera prendre la parole sans trembler, vendredi 15 octobre ? Qui osera prononcer un nom auquel nombre d’élèves associent une version de l’histoire déformée par les réseaux sociaux ? La seule fois où j’ai entendu parler de notre regretté collègue, depuis le début de l’année, c’était en ces termes : “C’est celui qui a déshonoré le prophète.” Pour cet élève, même s’il convenait que Samuel Paty n’aurait pas dû mourir pour cela, le professeur l’avait un peu cherché. Par chance, dans ces cas-là, la vérité finit toujours par être rétablie par d’autres élèves de la classe, mieux informés, plus sensibilisés, indignés par cette prise de position. Mais pour le professeur, alors, s’engager dans une discussion sur ce qu’a fait Samuel Paty, sur les raisons de ce qu’il a fait et sur sa légitimité à le faire, c’est nécessairement marcher sur des œufs. Personne, dans cette position, ne peut s’empêcher de penser aux conséquences que pourrait avoir pour sa vie une dénonciation fantaisiste par un élève sur un réseau social.De plus, si les nouveaux stagiaires se voient désormais proposer un module sur la laïcité, la grande majorité du corps professoral est démunie, par manque de formation, lorsqu’il s’agit d’évoquer les sujets qui y sont relatifs. Comment en parler sans froisser les sensibilités ? Comment respecter les croyances de tous, comment ne pas imposer la laïcité comme on assène un dogme, comment ne pas faire d’elle une religion de la République avec ses martyrs ? L’an dernier, j’ai entendu des collègues refuser de servir ce qu’ils estiment être un catéchisme républicain. Bien sûr, les professeurs de l’Education Nationale sont des fonctionnaires d’Etat et doivent, dans cette mesure, loyauté à l’institution.Les professeurs, ayant vocation à former des esprits libres, doivent l’être tout autantPourtant, il n’est pas imaginable que tous marchent d’un seul pas, le doigt sur la couture, et profèrent machinalement le discours du Ministère. Les professeurs, ayant vocation à former des esprits libres, doivent l’être tout autant. La profession intellectuelle qu’ils exercent et leur mission même leur donnent un statut particulier qui fait qu’ils ne peuvent pas être de simples rouages dans la grande machine du pouvoir. Il est donc particulièrement sain qu’ici et là des voix discordantes se fassent entendre et interrogent la pertinence de tel ou tel discours. Cependant, lorsque cela touche les valeurs de la République et leur transmission, nous sommes forcés de reconnaître que cela est problématique.Si l’école n’est plus le lieu où ces idéaux s’incarnent, où la devise prend vie ; si les professeurs, découragés, ne se sentent plus investis d’une mission au nom de la République, par défiance ou par idéologie, alors tout espoir est perdu.A l’occasion de ce triste anniversaire, le mémoire d’études de Samuel Paty a été publié. Il s’intitule Le Noir, société et symbolique (1815 - 1955). Souvenons-nous que les instituteurs de la IIIème République, formés après la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905, avaient été surnommés par Charles Péguy les “hussards noirs de la République”.Cet uniforme invisible, celui des idéaux d’universalisme et de fraternité, transcendant les partis politiques, les idéologies, les communautés religieuses et les obscurantismes en tout genre, le professeur le porte tous les jours de l’année.Vendredi 15 octobre, comme tous les jours, je rendrai donc hommage à Samuel Paty. Du mieux que je pourrai.À voir également sur Le HuffPost: Les images des hommages à Samuel Paty pour la rentréeLire le témoignage de Sacha Declaesz en 2020:"Toutes ces fois où ma tête de prof aurait pu tomber""Je suis professeur des écoles, mais on ne m'a pas appris à parler d'attentat""Hommage à Samuel Paty: je fais confiance à mes enseignants qui trouveront les mots justes"

Election présidentielle 2022 : Anne Hidalgo investie candidate par le Parti socialiste

Selon des résultats portant sur plus de 90 % des bulletins, Anne Hidalgo, qui était largement favorite, a obtenu plus de 72 % des voix, face à son seul challenger, le maire du Mans, Stéphane Le Foll.

   
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Assassinat de Giulio Regeni : le procès qui oppose l’Italie et l’Égypte a débuté

Ce jeudi 14 octobre, à Rome, s’ouvre enfin le procès des quatre membres des services secrets égyptiens accusés d’avoir séquestré, torturé et tué le doctorant italien Giulio Regeni en 2016. Néanmoins, les quatre accusés ne seront pas présents et les chances d’obtenir justice semblent bien minces.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Ainsi renaît le cinéma irakien

De Bagdad à Mossoul, une nouvelle génération de cinéastes, d’acteurs et de scénaristes redonne vie à une industrie minée par la dictature et les guerres. Cette journaliste italienne est allée à leur rencontre.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Irlande du Nord : et si Londres et Bruxelles parvenaient finalement à s’entendre ?

La Commission européenne a proposé, mercredi 13 octobre, la réduction drastique des contrôles douaniers entre la Grande-Bretagne et l’Irlande du Nord, toujours soumise à certaines règles de l’UE malgré le Brexit. Si Londres fait la fine bouche, la presse britannique veut croire à un compromis.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Timothée Chalamet, star et plus encore

À l’affiche du film Dune, de Denis Villeneuve, l’acteur franco-américain de 25 ans est “l’acteur le plus prometteur de sa génération”, juge Time. Le célèbre magazine américain le met à la une de son numéro consacré aux “grands noms de la génération à venir”.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Test Covid-19 : ceux pour qui ils resteront gratuits

Les tests de dépistage de la Covid-19 ne seront plus systématiquement remboursés par la Sécurité sociale… à plusieurs exceptions près.

   il y a 22 heures:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Pour l’avocat de la famille de Steve Maia Caniço, la mise en examen de l’ex-préfet de Loire-Atlantique est « un tournant essentiel »

Claude d’Harcourt a été mis en examen pour l’homicide involontaire du jeune homme, mort noyé 2019 après une intervention policière à Nantes.

Pass sanitaire obligatoire au travail en Italie, est-ce bien raisonnable ?

À partir de ce vendredi 15 octobre, il sera obligatoire d’être en possession d’un pass sanitaire pour aller au travail en Italie. Une mesure qui rencontre une opposition très forte. Le rédacteur en chef du quotidien libéral Il Foglio, pourtant défenseur du pass sanitaire, invite le gouvernement à faire un pas conciliatoire vers les non-vaccinés.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Géorgie, Steve Bannon, Banksy : les informations de la nuit

Manifestation monstre en Géorgie pour soutenir l’ex-président écroué Mikheïl Saakachvili. Des dizaines de milliers de personnes sont descendues, jeudi à Tbilissi, dans la rue pour réclamer la libération de l’ancien chef d’État, incarcéré depuis son retour d’exil, début octobre. Ce pays du Caucase, qui a connu une histoire mouvementée depuis son indépendance, en 1991, après l’effondrement de l’Union soviétique, est plongé dans une profonde crise politique depuis des législatives controversées l’an dernier. Président de la Géorgie entre 2004 et 2013, Mikheïl Saakachvili a été...

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Querelle Algérie-France : au-delà des mots, de sérieux enjeux politiques

Alors que la crise franco-algérienne, à coups de déclarations et de rappels d’ambassadeur, prend de l’ampleur, le quotidien francophone Le Soir d’Algérie tente d’analyser les raisons politiques qui tiennent lieu de soubassement à ces tensions croissantes.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Un an après l’assassinat de Samuel Paty, des enseignants toujours traumatisés

L’assassinat de Samuel Paty, il y a un an, a créé un choc durable chez les professeurs, partagés entre découragement et refus de renoncer à leur mission.

   
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

"La fille au Ballon" de Banksy vendue aux enchères pour 18,6 millions de livres

Trois ans après avoir fait sensation en s'autodétruisant partiellement, "La Fille au Ballon" de l'artiste britannique Banksy s'est envolée jeudi pour près de 18,6 millions de livres (21,8 millions d'euros) aux enchères à Londres, un nouveau record pour l'artiste britannique.

   il y a 23 heures:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Travail en coupure : définition et caractéristiques

Le travail en coupure consiste, pour un salarié, à avoir des horaires discontinus au cours de sa journée de travail. La journée de travail est donc entrecoupée d’une ou plusieurs interruptions d’activité. Le travail en coupure est soumis à une réglementation particulière. Des dispositions conventionnelles viennent également encadrer ce type d’organisation du travail.

   il y a 23 heures:
https://www.capital.fr : flux d'articles

La piste du chèque essence pour faire baisser la facture des automobilistes

Alors que les prix à la pompe s'envolent, le gouvernement envisage de mettre en place une aide visant à aider les automobilistes les plus défavorisés et dépendants de leur véhicule.

   il y a 23 heures:
https://www.capital.fr : flux d'articles

Bill Clinton se rétablit après une hospitalisation pour une infection du sang

ÉTATS-UNIS - Il va bien. L’ex-président américain Bill Clinton, 75 ans, a été hospitalisé en Californie pour une infection et “se rétablit”, a annoncé jeudi 14 octobre au soir son porte-parole.“Mardi soir, le président Clinton a été admis au centre médical UCI pour être soigné pour une infection non liée au Covid. Il se rétablit, il est de bonne humeur et est incroyablement reconnaissant envers les médecins, les infirmières et le personnel qui lui ont prodigué d’excellents soins”, a dit Angel Ureña dans un communiqué sur Twitter.Statement, from me, on President Clinton pic.twitter.com/Jbfl4evpcF— Angel Ureña (@angelurena) October 15, 2021Statement from President Clinton’s physicians pic.twitter.com/kQ4GDOxBcU— Angel Ureña (@angelurena) October 15, 2021Le porte-parole a également publié un communiqué des médecins de Bill Clinton, qui précisent que ce dernier a été hospitalisé “pour être suivi de près” et qu’il a reçu des antibiotiques par intraveineuse.“Il reste à l’hôpital pour un suivi constant”, ont-ils ajouté, évoquant une infection du sang.Après deux jours de traitement, “il réagit bien aux antibiotiques. L’équipe médicale basée en Californie est en communication constante avec celle du président basée à New York, y compris son cardiologue. Nous espérons qu’il rentrera bientôt chez lui”, ont-ils poursuivi.Le Centre médical Irvine de l’Université de Californie a aussi confirmé l’admission de Bill Clinton dans ses services. Bill Clinton a déjà subi plusieurs opérations Selon CNN, la septicémie provenait d’une infection des voies urinaires qui s’était propagée au système sanguin de l’ex-président. Les infections urinaires sont courantes chez les personnes âgées -Bill Clinton a 75 ans- mais elles peuvent être traitées facilement, assurent ses médecins.Bill Clinton s’est senti fatigué mardi lors de sa visite en Californie et s’est rendu à l’hôpital où les hypothèses d’infection au Covid-19 ou de problèmes cardiaques ont été écartées, a rapporté le correspondant médical de la chaîne, Sanjay Gupta.Il a déjà dû être hospitalisé par le passé, comme en 2004 lorsqu’il a subi un quadruple pontage coronarien pour libérer quatre artères bouchées, et en 2010 quand il a subi une angioplastie. Entre ces deux opérations, celui qui était connu pour aimer la nourriture grasse, a commencé un régime végétarien.Une décision difficile? “Pas quand vous avez (eu) un quadruple pontage coronarien et que vous voulez vivre et être grand-père”, a expliqué Bill Clinton lors d’un événement organisé à Dallas par l’association People for the Ethical Treatment of Animals.Bill Clinton a été président des États-Unis de 1993 à 2001. À voir également surLe HuffPost: États-Unis: Les images de l’arrestation par la police d’un homme paraplégique scandalisentLIRE AUSSI:L'interprète qui avait secouru Biden en Afghanistan a finalement réussi à fuir avec sa familleAprès des jours de tension, le Sénat évite (temporairement) le défaut de paiement des États-Unis

A Lagos, le seul centre équestre du Nigeria et poumon vert de la ville en partie saccagé

Le Saddle Club, l’un des rares espaces verts de la capitale économique nigériane, a été envahi et en partie détruit fin septembre.

   il y a 24 heures:
Le Monde.fr - Actualités et Infos en France et dans le monde

Cœur de Pirate raconte ses pires ruptures dans "Impossible à aimer"

MUSIQUE - Cœur de Pirate signe son grand retour ce vendredi 15 octobre avec un sixième album studio intitulé “Impossible à aimer”. La chanteuse québécoise s’y confie sur sa vie sentimentale et notamment ses ruptures. Pour Le HuffPost, Béatrice Martin a accepté d’expliquer le sens de ses nouvelles chansons dans la vidéo à découvrir en tête de cet article. Cet album devait initialement paraître il y a deux ans, mais sa sortie a été repoussée en raison de la pandémie de coronavirus et d’un polype hémorragique dont souffrait l’artiste aux cordes vocales. Elle a subi une opération en mars dernier qui a eu pour conséquence de la tenir éloignée des micros le temps de “reposer” ses cordes vocales.Des anecdotes cocasses sur ses exParmi les titres phares de ce nouvel opus, on retrouve “Tu peux crever là-bas”, titre on ne peut plus explicite qui fait référence à un ancien compagnon visiblement peu fidèle. Une anecdote qui devrait parler à beaucoup de monde. “Il hésitait entre moi et son ex, c’était terrible pour ma confiance”, se remémore-t-elle. “Je me rendais compte qu’il me trompait et à un moment, il m’a dit qu’il allait rester avec elle. Je lui avais répondu que j’espérais qu’il penserait à moi quand il couchera avec elle.”Cœur de Pirate se souvient également d’une réflexion troublante d’un (autre) ex qui lui a inspiré les paroles du titre “Une chanson brisée”. “Il m’a dit :‘si je te fais du mal, est-ce que tu vas écrire une chanson sur moi?’”, confie celle qui avait remporté une Victoire de la musique en 2010 pour son titre “Comme des enfants”. Ça m’a tellement énervé qu’il me dise ça que j’ai rompu peu de temps après. Je trouvais ça cocasse de lui répondre en chanson.”“Un moyen de tourner la page”Pour l’artiste québécoise, ses aventures amoureuses, qu’elles se soient bien terminées ou non sont une vraie source d’inspiration pour ses chansons. ”Écrire sur ces histoires c’est un moyen pour moi de tourner la page. Mais c’est important de garder en tête à quel point on a eu mal pour ne jamais reproduire la même erreur”, explique-t-elle, soulignant le rôle “presque thérapeutique” d’une écriture sur des faits si personnels. L’album comprend aussi des chansons sur l’amour et notamment “On s’aimera toujours”, qui fait référence à la relation qu’entretient la chanteuse avec son nouveau compagnon, Marc Flynn, avec qui elle attend son second enfant. Dans les paroles de ce titre, elle explique ses difficultés à faire confiance à l’autre après des déceptions amoureuses.D’ailleurs le titre de l’album- “Impossible à aimer”- fait référence aux doutes qui se sont installés en elle après ses ruptures souvent très médiatisées.“Pendant longtemps, le traitement médiatique qui m’a été réservé c’était ‘Coeur de Pirate vit des choses tumultueuses’, Coeur de Pirate retrouve l’amour après une série d’échecs’ et ça m’avait vraiment fait de la peine, car je n’avais pas l’impression d’avoir vécu des choses différentes de ce que les autres ont vécu dans la vingtaine. C’est juste que moi ma vie privée était publique et des fois cela ne m’a pas servi”, explique celle qui avait fait son coming-out queer en 2016 après la tuerie d’Orlando.“Cela m’a fait beaucoup de peine que les gens me voient comme quelqu’un de compliqué, que c’était difficile de sortir avec moi. Cela m’a beaucoup minée dans ma vie personnelle. Le jour où tu rencontres quelqu’un qui en vaut vraiment la peine, la personne prend vraiment le temps de te connaître plutôt que de se fier à l’image médiatique.” À voir également sur Le HuffPost: Les meilleures punchlines de “aimée” de Julien DoréLIRE AUSSIAprès des semaines de teasing, Adèle confirme son retour avec un nouveau singleÀ quoi ressemble "The Artist" de l'intérieur? Une candidate nous raconte

Je cours le marathon de Paris pour rendre hommage à mon mari décédé - BLOG

MARATHON - Je m’appelle Claire, j’ai 36 ans et deux enfants de 2 et 4 ans. Jusque là, je suis une femme comme tant d’autres. Mais la vie m’a réservé une dure épreuve. En effet, cela fait maintenant un peu plus d’un an et demi que je suis veuve. Oui, quand on est jeune on pense que l’on a toute la vie devant soi. On ne pense pas qu’un jour cela peut s’arrêter. C’est ce qui est pourtant arrivé à mon mari, parti à l’âge de 36 ans, atteint d’une tumeur cérébrale.Oui, je suis veuve et j’ai dû apprendre à faire avec. Cela n’a pas été facile. Les enfants m’ont aidé à tenir et à aller de l’avant. Mon mari était un battant, je ne pouvais pas le décevoir, il fallait que je continue à vivre. Je suis d’une nature optimiste donc j’essaie toujours de prendre les choses du bon côté.Surmonter l’épreuve du deuilLors de ces quatre ans de lutte, nous avions appris à vivre avec la maladie. Cela n’a pas été toujours facile, loin de là. Ni pendant la maladie ni après le décès. Après une première opération en 2014, il a fallu que mon mari réapprenne beaucoup de choses tant physiquement que cognitivement. Heureusement, c’était un grand sportif et le sport l’a aidé à se reconstruire, à reprendre confiance en lui, à avoir un objectif dans la semaine quand il ne travaillait pas. Foot, tennis, padel (sorte de tennis/ pelote basque) tout était prétexte pour rester actif et voir du monde.Vous avez envie de raconter votre histoire? Un événement de votre vie vous a fait voir les choses différemment? Vous voulez briser un tabou? Vous pouvez envoyer votre témoignage à temoignage@huffingtonpost.fr  et consulter tous lestémoignages que nous avons publiés.La sensation de ne pas être capable de surmonter cette épreuve et la lourde responsabilité de deux petits êtres dont il fallait gérer les émotions en plus des miennes. Pourquoi lui? Une question sans réponse. Et pas le temps de s’arrêter à penser…. continuer, toujours, pour eux, pour moi, pour lui. Entre les papiers, les enfants et le boulot je n’avais pas une minute à moi. D’où le décision de changer de vie, de rythme, de pays. Mon mari étant espagnol, nous vivions à  Madrid. J’ai décidé de repartir dans mon pays  la France, et de m’installer la campagne.Courir pour prendre soin de soiChangement: de pays, d’habitudes, de routine, de langue. Prendre son temps, profiter du moment présent. De voir grandir mes enfants, de les imprégner de tendresse, d’amour et de joie. Prendre le temps de prendre soin de moi. Me reprendre en main après un an intense en tous sens.Moi qui ai toujours été très active, je décide que l’année 2019/2020 serait le reprise de la course à pied. Depuis petite je courais, là je reprenais simplement quelque chose qui m’avait toujours happé. Courir pour ne pas.penser, relâcher la pression, décompresser.J’ai alors décidé de faire le marathon de Paris. Je le fais pour plusieurs raisons mais la principale est que c’est un hommage pour mon mari. S’il a pu lutter quatre ans contre la maladie, je peux “souffrir”un peu plus de quatre heures en courant. J’ai toujours été sportive et le sport me sert pour le moment de thérapie.Courir, c’est vivreC’est un défi pour moi, un objectif donné et qui me permettra de tourner la page. Je veux aussi montrer à mes enfants que la vie continue et qu’avec de la volonté tout est possible. Grace à la course, je prends soin de moi: je mange sainement, je prends soin de mon corps. Je me sens ainsi bien dans mon corps et dans ma tête, en paix avec moi-même.Après l’année que j’avais passée entre l’administration, les enfants, le travail et l’usure quotidienne de la vie en ville (Madrid), j’avais besoin de ce retour au calme, où l’on prend le temps de respirer. Courir permet de laisser l’esprit vagabonder, de mettre les jambes et la tête en mode automatique, de profiter des paysages et de la campagne (Avant pays savoyard), écouter son corps et apprendre à ce connaître, à trouver et repousser ses limites. Si lui a pu, moi aussi. Mes enfants seront fiers. Voilà quelques phrases qui me passent par la tête lors des entrainements. Courir pour moi c’est vivre.Et puis Paris! Pourquoi Paris au fait?C’est simple, Paris est un symbole pour moi. Ce fut la toute première ville où mon mari et moi sommes allés lorsque nous avons commencé notre histoire d’amour, notre premier week-end officiel. Et ensuite, ce fut la ville que nous avions choisie pour emmener notre fils lors de son troisième anniversaire. Ce sont des très bons souvenirs en famille et j’avais vraiment envie de courir là et de repasser dans les rues ou à côté des grands monuments et endroits que nous avions visités ensemble.Pour tout cela, j’ai décidé de faire le marathon de Paris et d‘être finischer. Pour toi, Santiago, et pour vous Tiago et Tamara.À voir également sur Le HuffPost: “Courir le Marathon de Paris 2019 est une revanche”LIRE AUSSIBLOG - Entre charge mentale et syndrome de l'imposteur, normal qu'il y ait encore si peu de femmes sur la ligne de départ d'un marathon10 cadeaux et attentions pour aider un marathonien à se remettre

Présidentielle 2022: Anne Hidalgo investie par le parti socialiste

POLITIQUE - La maire de Paris, Anne Hidalgo, a été investie ce jeudi 14 octobre dans la soirée par les militants du parti socialiste (PS) pour être leur candidate à l’élection présidentielle, selon des résultats partiels communiqués par le parti à l’issue d’un vote interne.Selon des résultats portant sur plus de 90% des bulletins, Anne Hidalgo, qui était largement favorite, a obtenu plus de 72% des voix, face à son seul challenger, le maire du Mans Stéphane le Foll, a annoncé le premier secrétaire Olivier Faure. “Tous et toutes mobilisés pour préparer l’alternance, c’est parti, allons-y”, a déclaré Anne Hidalgo, devant plusieurs dizaines de militants et de soutiens, comme le président du département de Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel ou le sénateur de Paris Rémi Féraud, rassemblés dans une brasserie du XXe arrondissement de la capitale.“Je mesure la responsabilité qui m’incombe”, a dit l’édile parisienne, se disant “fière et honorée de porter les couleurs de notre parti”. “Je porte les couleurs d’une gauche de gouvernement”, “qui assume l’exercice du pouvoir et les responsabilités”, a-t-elle ajouté.Sondages difficilesCréditée par les sondages de 4 à 7% des voix, Anne Hidalgo s’était engagée dans la bataille pour 2022 sans attendre cette investiture, qu’elle savait quasi acquise puisqu’elle a depuis des mois le soutien des instances du parti, dont Olivier Faure. Lors du récent congrès du PS, ce dernier jugeait d’ailleurs que la candidate aurait “vraisemblablement une majorité très large”.Saluant la “force tranquille” d’Anne Hidalgo, ce dernier a reconnu que la campagne serait “difficile” et que “personne ne souhaite notre victoire”, mais “nous allons t’accompagner”, a-t-il assuré. Stéphane Le Foll ne se faisait pas d’illusions: “La messe est dite”, avait-il reconnu auprès de l’AFP, dénonçant l’absence de débat avec la maire de Paris, dont il juge le projet “incohérent” et “indéfini”.Anne Hidalgo l’a invité à la rejoindre dans la campagne, car “sa famille politique a besoin de lui et de son engagement”. Le parti est désormais en ordre de bataille derrière sa candidate, avec une convention d’investiture le 23 octobre à Lille, fief de Martine Aubry, sa mentore en politique.L’occasion d’un premier meeting pour sonner “la mobilisation collective”, avec quelques poids lourds du PS annoncés. Mais sans François Lamy, ex-ministre de François Hollande, qui vient d’annoncer qu’il rejoignait la campagne de Yannick Jadot, un concurrent direct. Lille permettra de “rassembler les différentes générations de la famille socialiste”, assure sa directrice de campagne, Johanna Rolland.Redonner de la visibilitéLes adversaires d’Anne Hidalgo estiment qu’elle a raté son entrée dans la course présidentielle. “Vous êtes à 4%, abonnée à 4% et vous n’irez pas plus loin”, lui a encore lancé mercredi l’ex-ministre LR Rachida Dati en plein Conseil de Paris, raillant “une campagne électorale désespérée et désespérante”.De fait, la maire de Paris s’est montrée plutôt discrète depuis l’officialisation de sa candidature le 12 septembre à Rouen. Ses proches défendent le “parti pris” d’un début de campagne ”à bas bruit, sur le fond, sur le terrain”, et promettent une “montée en puissance”.Mais Olivier Faure prévient: “Dès le week-end prochain, il y aura des affiches collées, des tracts (notamment en Île-de-France). Je compte bien que l’entrée en campagne des socialistes produise quelques effets.” “On va enfin pouvoir partir en campagne, les militants n’attendent que ça, on sait très bien le faire, on est super structurés”, explique une cadre. L’entourage d’Anne Hidalgo assure qu’il n’y a “aucune espèce d’inquiétude ou de frilosité” autour de sa candidature, alors que côté écologiste, certains rêvent déjà de la voir rallier Yannick Jadot, pour l’instant légèrement plus haut dans les sondages.“Dans son parti, on voit des cadres qui disent ‘on se voit bientôt’, qui laissent la porte ouverte”, note une responsable EELV.“Anne Hidalgo est hyper déterminée et va pouvoir faire la preuve qu’elle est dans le match”, répond Johanna Rolland. “Le pari que nous faisons c’est qu’à la fin, on se demandera, à gauche, qui est prêt à gouverner. Anne Hidalgo est la seule à avoir ces qualités”, ajoute Olivier Faure. La maire de Paris assure elle-même qu’elle “ira jusqu’au bout”.Elle doit se rendre vendredi matin dans une maternité pour soutenir les sages-femmes en lutte pour plus de reconnaissance, puis s’envoler pour l’Espagne, pour parler écologie au Congrès du Parti socialiste espagnol à Valence.À voir également sur Le HuffPost: En difficulté dans les sondages, Anne Hidalgo malmenée au Conseil de ParisLIRE AUSSI :Pourquoi ces militants de la Primaire populaire croient encore à l'union de la gaucheCe que dit notre compilateur de sondages à six mois de la présidentielle

“Octobre”, une série Netflix sombre et automnale comme seul le Danemark sait les faire

Soren Sveistrup, le créateur de The Killing, un modèle du genre, revient sur Netflix avec la série policière Octobre. Les amateurs de polar nordique (ou “Scandi noir”), à l’instar de ce critique et du public russes, retrouveront ici leurs sujets préférés.

   
Courrier international - Actualités France et Monde

Pourquoi Macron revient (déjà) à Marseille

POLITIQUE - Cinq semaines après sa visite très médiatisée, Emmanuel Macron est de retour à Marseille ce vendredi 15 octobre pour faire le point sur l’ambitieux plan destiné à donner un nouvel élan à la deuxième ville de France, notamment en rénovant ses écoles délabrées.Alors qu’il y avait consacré près de trois jours début septembre, le chef de l’État ne passera cette fois qu’une vingtaine d’heures à Marseille. Il participera d’abord à une réunion sur le thème de l’accès à l’emploi et à l’insertion, avant un dîner avec les principaux élus consacré à une “revue des engagements” du plan “Marseille en grand”. Samedi, il doit faire des annonces au 127e congrès national des pompiers, qui s’y tient depuis mercredi.En présentant “Marseille en grand” le 2 septembre, Emmanuel Macron avait promis de revenir en octobre puis en février 2022, avant la présidentielle d’avril, pour s’assurer de sa mise en oeuvre. “Vous avez entendu beaucoup de discours et beaucoup de chèques. Je ne sais pas si nous allons réussir. Je veux que ces promesses deviennent des faits”, avait plaidé le président en s’adressant aux personnalités de la ville.Programme de rénovation “sans précédent”“J’attends que ce soit une visite fructueuse”, a déclaré cette semaine le maire socialiste de Marseille, Benoît Payan, qui avait alerté le président sur les besoins énormes d’une des villes les plus pauvres de France qu’il dirige depuis un an.Dans l’entourage du président, on se félicite de “l’avancée des principaux chantiers”, même si certains progressent plus facilement que d’autres. Le plus en vue est celui des écoles, avec un programme de rénovation “sans précédent”, selon Benoît Payan, qui a dévoilé lundi un plan à 1,2 milliard d’euros. Soit “le plus grand chantier que la ville de Marseille a initié depuis les années 1960″. Quelque 814 millions d’euros seront notamment affectés aux 174 écoles (sur 472) les plus délabrées pour des rénovations lourdes ou des reconstructions.En septembre, Emmanuel Macron s’était refusé à fixer le montant total des aides de l’État à ce programme. Ce chiffrage “n’est pas complètement bouclé”, indique-t-on dans son entourage, en précisant que ce sera l’un des sujets au menu du dîner qui réunira Benoît Payan, la présidente de la métropole Aix-Marseille Martine Vassal (LR), un représentant de la région PACA, le préfet, le nouveau préfet délégué chargé de l’exécution du plan, le recteur... Mais aussi la ministre de la Cohésion des Territoires Jacqueline Gourault, son homologue de l’Intérieur Gérald Darmanin, qui participera au congrès des pompiers, et le premier président de la Cour des Comptes Pierre Moscovici.Réforme de la métropoleLes discussions du repas porteront aussi sur les autres priorités de “Marseille en grand”, dans lequel l’État est disposé à investir 1,5 milliard d’euros, hors rénovation des écoles. Il vise notamment à financer des projets de transports (métro, tramway) afin de désenclaver les quartiers populaires du nord de la ville, les plus déshérités et touchés par la violence découlant du trafic de drogue.En septembre, Emmanuel Macron avait critiqué les problèmes de gouvernance de la puissante métropole, mise en cause pour les retards dans ce secteur dont elle a la charge. C’est “un système qui n’arrive pas à se financer”, avait-il déploré, appelant à une profonde réforme. Les discussions se sont accélérées ces derniers jours, le Premier ministre Jean Castex ayant reçu Mme Vassal et M. Payan lundi.“J’espère que nous l’aurons convaincu sur notre volonté de réformer cette métropole au mieux (...) Et qu’il débloquera en conséquence les financements nécessaires pour la mobilité”, a commenté Martine Vassal. Respectant la tradition des présidents d’assister une fois à leur congrès au cours du mandat, Emmanuel Macron rencontrera samedi les responsables des 250.000 pompiers de France, dont 80% sont volontaires.Il pourra faire valoir l’accord trouvé entre députés et sénateurs sur une proposition de loi pour mieux valoriser les sapeurs-pompiers volontaires qui prévoit notamment des bonifications financières plus avantageuses ou un accès facilité au logement social. Mais les pompiers comptent demander davantage pour les volontaires notamment en compensation retraite, ont-ils indiqué.Pour les professionnels, les députés ont voté mercredi en commission la suppression de la surcotisation salariale sur la prime du feu qui entraînera une hausse de 53 euros par mois sur leur fiche de paie.À voir également sur Le HuffPost: En difficulté dans les sondages, Anne Hidalgo malmenée au Conseil de ParisLIRE AUSSI :Darmanin porte plainte contre Poutou après ses propos sur la police qui "tue"Plus de 80% des Parisiens trouvent leur ville sale, selon ce sondage

Réouverture des frontières des États-Unis : l’Amérique latine n’en bénéficiera guère

Joe Biden a annoncé la réouverture des frontières en novembre aux personnes pleinement vaccinées contre le Covid-19. Mais le sous-continent latino-américain – notamment les pays les plus pauvres où l’immunisation est en retard – en restera largement exclu.

Des employés trans de Netflix en grève contre Dave Chappelle et son spectacle

TRANSPHOBIE - Des employés de Netflix aux États-Unis prévoient de se mettre en grève la semaine prochaine afin de protester contre le spectacle jugé transphobe du célèbre humoriste Dave Chappelle, que le géant mondial du streaming héberge, a rapporté la presse américaine ce jeudi 14 octobre.Dans son spectacle “The Closer”, l’humoriste de stand-up affirme que “le genre est un fait”, et critique ce qu’il considère comme une trop grande susceptibilité au sein de la communauté trans. Le monologue a été condamné par plusieurs associations de défense des droits LGBT.Une note circulant parmi un groupe d’employés transgenres de Netflix cette semaine accuse l’entreprise “d’avoir publié de manière répétée du contenu qui nuit à la communauté trans et d’avoir échoué continuellement à créer du contenu qui représente et encourage le contenu trans”, selon le site The Verge. Le débrayage, initié par des employés trans qui seront rejoints par d’autres salariés qui les soutiennent au sein de l’entreprise, serait prévu pour mercredi.Transgender Netflix employees and co-workers will stage a walkout next week protesting the streaming giant’s decision to release Dave Chappelle’s latest comedy special, multiple Netflix staffers have confirmed. https://t.co/VDzCRMNU5Z— Los Angeles Times (@latimes) October 13, 2021 “Pas de répercussions dans le monde réel”Le sujet de l’identité de genre est devenu hautement explosif au sein de l’industrie du divertissement ces dernières années, l’autrice d’“Harry Potter” J.K. Rowling étant notamment accusée régulièrement de transphobie.Le mouvement de contestation chez Netflix intervient après que le patron Ted Sarandos a envoyé un e-mail à l’ensemble des employés, consulté par plusieurs médias américains, dans lequel il affirme que le spectacle de Dave Chappelle est populaire, représente une expression importante de la liberté artistique et n’aura pas de répercussions dans le monde réel.Il avait auparavant déclaré aux employés que Netflix ne retirerait pas le spectacle de la plateforme, diffusé pour la première fois la semaine dernière. Trois employés de Netflix ont été suspendus selon les médias américains après s’être immiscés sans autorisation dans une réunion entre hauts responsables de l’entreprise, au sujet du spectacle. Mais Terra Field, une ingénieure logiciel trans, a tweeté mardi qu’elle avait été “réintégrée”, et qu’elle se “sentait confortée” dans ses positions.Dans son dernier spectacle, Dave Chappelle, qui fait partie des humoristes les plus reconnus aux États-Unis, affirme qu’il n’a pas de haine envers les personnes trans, et raconte une longue anecdote à propos d’une humoriste trans, qu’il décrit comme une amie, et qui l’a défendu après ses litiges précédents avec la communauté trans.Dave Chappelle avait ainsi déjà été accusé de transphobie pour des spectacles précédents commandés et hébergés par Netflix.À voir également sur Le HuffPost: Les conseils de Lexie, militante trans, pour s’adresser correctement à une personne transLIRE AUSSI :L'Assemblée vote à l'unanimité un nouveau délit contre les "thérapies de conversion"Pour accompagner les enfants transgenres à l'école, ce que recommande l'Éducation nationale





· · ·